Satoshi Tomiie – ‘New Day’

Album / Abstract Architecture / 22.06.2015
Fleur de cerisier

Parmi les emblèmes de la house en provenance du pays du Soleil Levant, Satoshi Tomiie s’établit comme l’un des membres les plus attachants du mouvement. Outre son travail de DJ et de producteur pour nombre de formations illustres, le musicien n’a jamais tiré la couverture à lui, comme l’atteste sa discographie nourrie avec parcimonie depuis ses débuts en 1989.

Cette année 2015 marque son retour en grandes pompes avec son deuxième album, ‘New Day’. Guère avide des longs formats, Satoshi Tomiie ne s’était en effet essayé au genre qu’en 1999 avec ‘Full Lick’. Seize ans plus tard, le Japonais récidive et frappe fort, tant ‘New Day’ se montre savoureux, élégant et pertinent.

Aussi cérébrales que physiques, les factures du producteur se délectent sans lassitude, avec un talent indéniable pour conjuguer ses ambitions oniriques à l’allégresse des nuits d’été. Le fait est que Satoshi Tomiie n’a pas son pareil pour appuyer des mélodies enchanteresses par des rythmiques tour à tour sauvages ou métronomiques.

Il n’y a qu’à écouter ‘Nature Abstraite’ pour comprendre à quel point le musicien excelle dans l’art de captiver, sans jamais tomber dans l’emphase. Avec soin et subtilité, il compose des mouvements à la fois beaux et dansants, avec fluidité et sérénité, sans tomber dans l’écueil de la facilité. Il décompose ainsi avec talent un vaste registre d’émotions, comme lors de ‘Calm Me Up’, petite pépite deep à la violence contenue. Pour autant, ‘New Day’ n’est pas un album complexe; au contraire, son charme est immédiat, sublimé par une production impeccable mais juste. Une fois n’est pas coutume, Satoshi Tomiie se présente sous un jour épuré et simple. Souvent brillant (‘Momento Magico’), on lui pardonnera une seconde partie d’album peut-être un peu plus convenue, mais égayée par sa conclusion ‘Cucina Rossa’, dont la candeur flirte avec la pop, et les arrangements avec ses travaux passés en compagnie de Ryuichi Sakamoto.

‘New Day’, ‘Momento Magico’

À lire ou écouter également:

,

Une réponse à Satoshi Tomiie – ‘New Day’

  1. François 4 août 2015 à 21 h 01 min #

    De mon point de vue, plat et sans saveur. Satoshi Tomiie et resté bloqué dans les années 90 et a du mal a envoyer de l’émotion comme à l’époque du premier album.

Laisser un commentaire