Sand – « Still Born Alive »

Still Born Alive[Album]
01/01/2002
(Soul Jazz/Discograph)

La grosse claque de ce début d’année. Sand nous était jusque là inconnu et ce nouvel album nous met sur les rotules. Des influences musicales diverses donnant un résultat original et quasiment jamais entendu

Imaginez une sorte de Company Flow ou des artistes de chez Wordsound remixant du At The Drive In avec une touche électro à la Live Human en plus rock (« Airlock »). Ce n’est pas allèchant comme programme? Les compositions du groupe lorgnent vers le dub hip hop aux ambiances dark (« Body In The River », « Whalebone Smack ») puis vers l’indus froid et puissant (« Bug Chaiser ») sur lequel viennent se poser des cuivres sans limite (le mot est lâché!); l’électro rock avec une basse claquante omniprésente (« Airlock », « Bromide Fist ») ou le métal indus (« Rubber Eye ») avec ses hurlements et ses guitares torturées, criardes et angoissantes. Sand nous propose donc un album des plus originaux, sans limite de style ou les mots d’ordre sont rage, groove et furie. Nous sommes plongés dans un monde claustrophobe ou l’oxygène se fait rare, ou la sueur coule à flot, ou nous sommes à deux doigts d’arracher notre col de chemise pour regagner du crédit mais ou resistance rime avec jouissance. Les adeptes de musique novatrice, expérimentale s’y donneront à coeur joie car pour apprécier ce « Still Born Alive », pas de secret, il faut s’attendre à tout et rien

Que du bon, rien que du bon. Le message est clair? A se procurer sans hésitation avant de les voir sur scène, si possible un jour d’apocalypse..

Ecoutez un extrait sur le site de Soul Jazz

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire