Samiam – « Whatever’s Got You Down »

Whatever's Got You Down[Album]
25/09/2006
(Burning Heart/Pias)

Samiam nous avait laissés sur un « Astray » de haute facture, qui ne laissait transparaître aucune marque des longues années passées à balancer un punk popisant pour toujours inscrit parmi les plus belles références du genre. L’annonce de leur split en a, pour le coup, surpris beaucoup, mais on gardait le souvenir étincelant d’une discographie irréprochable, signée par un groupe qui n’aura pas toujours eu la chance de son côté. On savait Jason Beebout affairé dans son bar de Berkeley, Sergie Loobkoff bien occupé à faire désespérément survivre son nouveau projet Solea qui n’aura finalement pas eu un destin plus réjouissant, Samiam était donc bien mort, enterré. C’était son compter sur les nombreuses sollicitations de fans à travers le monde qui ne cessaient d’implorer le groupe de reprendre la route. Le quintet cède et se réunit en fin d’année 2005 pour une nouvelle tournée, reprend goût à la scène, et l’osmose entre les membres les amène à envisager un nouvel avenir. C’est donc peu de temps après que la nouvelle tombe: Samiam est en studio et prépare son septième album, le troisième pour Burning Heart qui, il y a quelques années, les avait dépêtrés de leur contrat passé avec une major. On se dit alors qu’on est bien parti pour se reprendre une sévère dose de tubes

Si l’approche mélodique du groupe est toujours présente, il faut avouer que ce « Whatever’s Got You Down » nous fige un rire jaune sur le visage. Ne passons pas par quatre chemins, jamais nous n’aurions pensé Samiam capable de prendre un tel coup de vieux, en si peu d’années d’absence finalement. Plusieurs causes à cela: un chant poussif pour ne pas dire laborieux, ainsi qu’une production très décevante, assez plate, qui semble avoir relayé les guitares au second plan, elles qui faisaient tant à la beauté du répertoire. Les premiers extraits mis à disposition sur le net n’étaient donc pas des versions démos, chose qu’on espérait fortement, mais bien les définitives. Il faudra donc produire un effort assez considérable pour passer outre cela, et entrer de plain-pied dans ce « Whatever’s Got You Down » laissant finalement apparaître quelques bons restes. Car il n’y a qu’une fois passée une grosse première moitié des titres, flanchant sous le poids des ans (« When We’re Together », « Take Care », « Get It Right », « Do You Want To Be Loved », « Anything »), que Samiam laisse briller quelques étincelles ici bien cachées (« Storm Clouds », « Come Home », « Lullaby », « Believer », le très bon « Holiday Parade ») et perdues au beau milieu d’un registre devenu bien terne

Samiam n’est donc plus celui que l’on savait qualitativement constant, à tel point qu’on a presque là l’impression de recevoir un cadeau semi empoisonné. « Whatever’s Got You Down » risque donc de ne ravir que les ultimes fans (que nous étions jusque-là), et n’a d’intérêt que parce qu’il s’agit peut être d’une fin annoncée. Ça sent le sapin, et pas celui de noël

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire