Sage Francis – « Makeshift Patriot »

Makeshift Patriot[Maxi]
20/01/2003
(Anticon/Chronowax)

« Personal Journals » avait mis tout le monde d’accord sur l’incroyable talent de Sage Francis. Son concert de décembre à Paris n’a fait qu’enfoncer le clou et le barbu d’Anticon nous en remet encore une couche avec ce maxi comprenant six titres inédits dont le fabuleux « Makeshift Patriot » qui reste certainement l’un des meilleurs textes écrits à l’occasion des attentats du onze septembre 2001 à New York (lire les paroles en fin de chronique)

« Narcissist », produit par Joe Beats, ouvre le bal sur une version assez classique mais bien entendue marquée par le savoir faire habituel des artistes Anticon. Ceux qui possèdent « Sick Of Waiting Tables » ou sont à l’affût des spoken words de Sage Francis ont déjà pu l’entendre mais il s’agit là de la première sortie officielle du morceau. « Mourning Afterman » est du même acabit mais est joué en live par ses collègues de Non Prophets. Le son reste cependant très habituel puisque les sonorités des versions Anticon ont toujours cet aspect rock et brut qui nous pousse continuellement à nous interroger sur la nature de leur production. On arrive alors au grand moment de ce maxi. « Makeshift Patriot », hors mis son texte incontournable écrit un mois seulement après les attentats, est également un des meilleurs morceaux que Sage Francis ait pu mettre au monde. Produit par MF Shalem, les influences lorgnent cette fois ouvertement vers le rock voir même la pop tant il se dégage une mélancolie palpable grâce à cette ligne de clavier qui vous prend directement aux tripes et ce beat posé qui vous fait automatiquement hocher la tête. Le texte est quant à lui inspiré de notes de journalistes et s’avère est une véritable attaque contre les médias américains et plus indirectement leur audience naïve puisqu’il tente ici de retranscrire la manière avec laquelle les journaux et télévisions ont traité l’évènement. Ceux qui tendront bien l’oreille pourront même entendre des sons enregistrés sur place cinq jours après l’évènement alors que les pompiers et autres secouristes tentaient désespérément de retrouver des survivants

La seconde face de ce maxi propose « Hang Time », produit par Meaty Ogre. La version est toujours marquée par des influences rock évidentes, le beat et la basse y sont lourds et le flow mordant notamment sur le refrain ou Sage Francis s’applique à poser ses mots de manière autoritaire. « Every Midnight » n’est autre qu’un remix live de « Cup Of Tea » par les musiciens de Non Prophet mais s’avère tout aussi efficace notamment grâce à une rythmique des plus percutantes. Enfin, « Hey Bobbie » est un spoken word très engagé politiquement reprenant quelques idées de « Makeshift Patriot »

Sage Francis prouve que sa créativité sans borne ne souffre d’aucune faiblesse. Toujours au top de sa forme artistique, il propose ici six titres qui feront le bonheur de tous les adeptes de hip hop en marge. Les convaincus le seront encore plus et se feront plus nombreux au final de ces vingt six minutes de bonheur

Makeshift Patriot (lyrics):

Makeshift Patriot

The Flag Shop Is Out Of Stock

Hang Myself…Half Mast

Makeshift Patriot

The Flag Shop is Out of Stock

I hang myself…via live telecast

Coming live from my own funeral…the beautiful weather offered a nice shine, Which is suitable for a full view of a forever altered skyline

It’s times like these I freestyle biased opinions every other sentence

My journalistic ethics slip when I pass them off as objective

« Don’t gimme that ethical @#%$. »

I’ve got exclusive, explicit images to present to impressionable American kids, And it’s time to show this world how big our edifice is

That’s exactly what they attacked when a typically dark skinned Disney villain

Used civilians against civilians and charged the trojan horses into our buildings

Using commercial aviation as instruments of destruction, Pregnant women couldn’t protect their children. Wheelchairs were stairway obstructions

Now I have to back petal…from the shower of glass and metal, Wondering how after it settles we’ll find who provided power to radical rebels

The Melting Pot seems to be calling the kettle black when it boils over, But only on our own soil so the little boy holds a toy soldier..

And waits for the suit and tie to come home. We won’t wait ’til he’s older, Before we destroy hopes for a colder war to end. « Now get a close up of his head… »

Makeshift Patriot

The Flag Shop Is Out Of Stock

Hang Myself…Half Mast

Makeshift Patriot

The Flag Shop is Out of Stock

I hang myself while the stock markets crash

The city is covered in inches of muck

I see some other pictures of victims are up

Grieving mothers are thinking their children are stuck

Leaping lovers are making decisions to jump

While holding hands…to escape the brutal heat. Sometimes in groups of the three

The fall out goes far beyond the toxic cloud where people look like debris

But all they saw after all was said…beyond the talking heads Was bloody dust with legs looking like the walking dead calling for meds

Hospitals are overwhelmed. volunteers need to go the hell home

Moments of silence for fire fighters were interupted by cell phones

Who’s going to make that call to increase an unknown death toll?

It’s the one we rally behind. He’s got a megaphone…and he’s promising to make heads roll, So we cheer him on, but espestos is affecting our breath control

The less we know…the more they fabricate…the easier it is to sell souls

An addictive 24 hour candle light vigil in TVs

Freedom WILL be defended…at the cost of civil liberties

Viewers are glued to television screens. Stuck…’cause lots of things seem too sick

I use opportunities to pluck heart strings for theme music

I’ll show you which culture to punp your fist at and what foot is right to kiss

We don’t know who the culprit is yet…but he looks like this

We know who the heros are. Not the xenophobes who act hard, « We taught that dog to squat. How dare he do that @#%$ in our own back yard! »

They happened to scar our financial state and char our landscape

Can you count how many times so far I ran back this same damn tape?

While a camera man creates news and shoves it down our throats on the West Bank, With a 10 second clip put on constant loop to provoke US angst

So get your tanks and load your guns and hold your sons in a family huddle, Because even if we win this tug of war and even the score…humanity struggles

There’s a desperate need of blood for what’s been uncovered under the rubble, Some of them dug for answers in the mess…but the rest were looking for trouble

Makeshift Patriot

The Flag Shop Is Out Of Stock

Hang Myself…Half Mast

Makeshift Patriot

The Flag Shop is Out of Stock

I hang myself

Don’t waive your rights with your flags

(Sage Francis)

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire