Sadat X – « Black October »

Black October[Album]
03/10/2006
(Riverside Drive/2 Good)

Sadat X est certainement l’un des artistes rap les plus respectés dans le milieu hip hop américain, et c’est toujours avec une certaine impatience qu’on attend le nouvel opus de celui qui est devenu une légende grâce à son groupe, les Brand Nubian. Ce quatrième album solo intitulé « Black October » est certainement un des plus introspectifs et touchants de la voix la plus inimitable des USA

Si on parle de voix inimitable, on peut aussi parler d’ouverture musicale, car Sadat X fut un des premier à oser ne pas se limiter dans ses choix musicaux. Nombre d’entre vous qui croyez ne pas le connaître seront surpris d’avoir déjà entendu cette voix nasillarde accompagner nombre d’artistes, pas des moindres, et dans tous les styles

Mais passons à cet album dont la genèse est un évènement malheureux. En effet, Sadat X a été arrêté à Harlem avec une arme à feu et devra purger une peine d’un an de prison: tragédie pour celui qui, au lieu de fuir le quartier de ses débuts, préféra rester tout en étant enseignant pour les plus défavorisés. C’est donc cet évènement qui sert de fil conducteur à cet opus. D’ailleurs dés le premier titre de l’album, éponyme et produit par un proche (Dj Spinna), Sadat X nous parle de ses regrets et sur un ton solennel. Mais rassurez vous, tout n’est pas d’une noirceur implacable, Sadat X en grand sage qu’il est sait tirer parti de ses erreurs et rebondir sur du positif. Des titres bien plus légers comme le délirant « X Is a Machine » ou le psychédélique « Throw Tha Ball » permettent de souffler au milieu d’un climat plutôt sombre. À noter sur cet album, la reconstitution des Brand Nubian (Lord Jamar & Grand Puba) pour le titre « Chosen Few », et la présence de producteurs légendaires tels Diamond D, Da Beatminerz, J-Zone, Dj Pawl et bien d’autres

Toujours très bien entouré Sadat X. Il faut dire que beaucoup lui rendent la pareille car il est certainement l’un des MC les plus invités du hip hop américain, et s’emploie toujours à faire briller ses amis. Au point qu’on a souvent dit de Sadat qu’il était meilleur en featuring qu’en solo. En tout cas, les fans du personnage seront ravis de le retrouver pour une troisième décennie hip hop en espérant qu’il continuera encore longtemps. Car une voix comme celle-ci, on en recroisera pas de sitôt

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire