Ruth Tafebe & The Afrorockerz – « Holy Warriors »

Holy Warriors[Album]
05/07/2008
(Comet/Nocturne)

D’origine ivoirienne, Ruth Tafébé a grandi au rythme de la musique, bercée par le high-life, la soul, le funk et la rumba qu’écoutaient ses parents. Dans la continuité de ce riche héritage, Ruth découvre Peter Tosh et Afrika Bambaataa avant de se lancer dans ses propres créations musicales. Le jeu des rencontres, notamment avec le guitariste de Fanga Julien Raulet, façonna ensuite le collectif The Afrorockerz, dont le généreux « Holy Warriors » constitue le premier opus. Un opus qui fonde sa singularité sur la présence d’une voix féminine suffisamment rare dans l’afrobeat pour que l’on s’y attarde. Le timbre de Ruth possède en effet tant l’énergie vigoureuse des voix de la famille Kuti que la douceur mélodique et électrifiante de celles des divas soul, ancienne et nouvelle générations confondues (on se délecte notamment des titres sucrés « Celebrate » et « Take My Soul »). Ce mélange exceptionnel, évoquant les vibes de Meshell Ndegeocello ou le timbre harmonieusement grave de Sarah Vaughan, donne ainsi une contenance inédite à l’afrobeat de Ruth et des Afrorockerz, prenant le large face aux thèmes plus classiques du genre. En attribuant une place importante aux vocals, « Holy Warriors » offre des sonorités renouvelées, inondant le corps et l’esprit d’un groove africain euphorisant et rythmé (« Wâri », « One More Time »), teinté ça et là de touches électroniques (« Mother », « Holy Warriors Pt 1 »). L’influence du son originel de Fela n’est néanmoins jamais bien loin, tant au niveau de l’instrumentation chaleureuse et cuivrée (« Runaway ») qu’au niveau de l’engagement des lyrics de Ruth Tafébé, rappelant volontiers la virulence du maître nigérian (« Corrupt », ainsi que le morceau « Holy Warriors » décliné en deux parties). Frais, créatif et enregistré avec les plus grands musiciens du genre (notamment Tony Allen, à la batterie sur neuf titres de l’album, et Amayo d’Antibalas), « Holy Warriors » concentre sans conteste le meilleur de l’afrobeat contemporain. Si bien que plus d’un an après sa sortie, on ne peut que vous conseiller de vous ruer sur cette perle de « nu-afrobeat » sans équivalent à l’heure actuelle..

Ecoutez un extrait ici.

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire