RubiCan – ‘Trouble Fête’

Ep / A Tant Rêver du Roi / 15.01.2016
Pop electro

Faisant suite à ‘Brise-Lame‘ – premier E.P. ample et ciselé – Rubican remet le couvert avec les quatre fragments de ‘Trouble Fête’. Son géniteur y creuse plus profond encore son univers étrange. Seul aux commandes, derrière sa guitare et ses machines, tel un Son Lux à la française, Pierre Louis François continue de démarquer sa musique aussi sensible qu’ouverte aux tentatives ambitieuses.

Une des forces de Rubican réside dans son travail de recherche poussé. Pierre Louis, solide et inimitable, écrit des titres à fleur de peau avec la sensibilité qu’on lui connait. Entre arrangements léchés jusqu’au moindre détail, et instrumentations fines au service de compositions riches et complètes, il façonne et expérimente avec classe une identité de plus en plus affirmée. Cependant, même si le chant en français semble toujours plus délicat dans des tonalités fragiles, le travail du texte y devient plus profond. Le bonhomme se permet même d’alterner français et anglais au sein de même morceaux. Difficile alors de résister à cette puissance de frappe électro-pop, douce et subtile.

‘Eureka’ démarre en trombe sur un rythme soutenu pour nous cueillir dans un refrain aussi sublime qu’aérien. ‘A La Mémoire’, plus délicat dans son verbe, ne dénote pas dans son orchestration. Et lorsque Pierre Louis délivre ‘The World You Almost Said’, il cramponne sa guitare pour des riffs entêtants et ravageurs. Mais la pièce maîtresse du disque se dévoile sur la fin : ‘Stroll’ résume à lui seul tout le potentiel émotionnel et le talent du bonhomme, en louchant vers une ambiance aussi poignante que magnifique dans une accumulation de voix et de rythmes hypnotiques.

Pierre Louis François est de ces artistes au potentiel infini qui, à chaque sortie discographique et quel soit le projet qu’ils portent, remettent sans cesse leur travail en question pour revenir plus forts et affutés. Du coup, avec Rubican, c’est humble et courageux qu’il fabrique à son rythme le devenir de quelque chose qui pourrait devenir grand, certifié ici après avoir déjà été identifié lors de son premier E.P. ‘Trouble Fête’ est un disque à écouter en profondeur, et dont la subtilité réside dans la quête de perfection, comme dans la force passionnelle de son auteur.

‘Eureka’, ‘The World You Almost Said’, ‘Stroll’

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire