Robot Orchestra – « Disorder Of Colors »

rob180Album
(Autoproduit)
11/2009
Post hardcore

En France comme ailleurs, pas de secret: c’est à l’ombre d’un garage, et à la chaleur du cam-tar, que nombre de groupes se font la main, bouffent du bitume avec comme seule motivation la volonté de jouer leur musique au plus grand nombre. La suite est souvent aussi belle que leur obstination est grande. Sans qu’on les voit venir, les meilleurs déposent un album dans l’espoir de glaner quelques concerts supplémentaires en France comme à l’étranger, et qu’un label au nez fin les prenne sous son aile. Ou pas. En provenance de La Rochelle, formé par d’anciens Down To Earth et Feeding, Robot Orchestra n’a, si ce n’est un tourneur, pas (encore) véritablement de structure pour le soutenir, bien qu’il possède tous les atouts pour venir chatouiller quelques uns de ses homologues hexagonaux, assez doués pour parvenir à décrocher un quart de page de magazine. Pour l’heure, du haut de ses trois années de vie commune, ce duo guitare/batterie s’amuse des frontières, laisse seulement parler son expérience, son énergie aussi, celle qu’il met entièrement au service d’un post hardcore de très haute facture, semblable à celui des regrettés Danois de Lack (« Rubicon »). Celui qui est aussi décliné avec beaucoup d’efficacité tout au long des sept titres (seulement) de son premier album « Disorder Of Colors », venant concrétiser un répertoire authentique, totalement dépourvu d’opportunisme. Ca ne fait pas de doute en effet, ces deux là n’ont pas attendu les années 2000 pour se forger leur culture musicale à en croire les régulières et très convaincantes percées d’émo originel perceptibles ici. Entendez par là l’émo du siècle dernier qui tenait tête aux virils coreux (« Stand By », « Disorder Of Colors »). Incontestablement, ces mecs là savent assez de quoi ils parlent et ce qu’ils jouent pour nous promettre une suite qu’on attend déjà de pied ferme. De préférence en double portion, après si succulente mise en bouche.

À lire ou écouter également:

Une réponse à Robot Orchestra – « Disorder Of Colors »

  1. Alexetrok 24 juin 2010 à 15 h 41 min #

    L.R. Rules !!!

    ça fait un moment qu’ils tournent avec leurs groupes respectif c’est pas les premiers venus non plus !!!
    Bien le clip aussi !!

Laisser un commentaire