Rjd2 – « The Third Hand »

The Third Hand[Album]
05/03/2007
(XL/Naive)

La nouvelle a fait l’effet d’une bombe quand elle tombée il y a quelques mois. Rjd2 partant de Def Jux alors qu’il en était un des piliers, et plus secondairement une des plus belles sources de ventes, ne laissait rien présager de bon. À entendre le nouvel album de El P à sortir, on peut vous certifier que le label va plutôt bien et a encore de belles années devant lui. Quant à Rjd2, l’histoire n’est pas la même. « Deadringer » est toujours aujourd’hui un des albums instrumentaux les plus incontournables, pas si loin de « The Endtroducing » de Dj Shadow notamment, « Since We Last Spoke » lui courait après en vain et laissait déjà entrevoir une orientation pop qui se concrétise aujourd’hui. A tel point qu’El P, qui fut un des premiers intéressés à tendre l’oreille sur ce « The Third Hand », a dû se faire à l’évidence que lui et Def Jux étaient incapables de défendre un tel projet. Car, si l’approche mélodique du new yorkais est encore clairement reconnaissable, la manière de les mettre au monde est en de nombreux points différente. D’une, parce que ce nouvel effort a été enregistré avec de véritables instruments à l’appui d’un sampler encore présent; de deux, parce que Rjd2 s’est ici sérieusement lancé dans l’exercice du chant, chose qu’il n’avait fait qu’en de rares occasions lors de sa dernière sortie officielle. D’où cette couleur pop à côté de laquelle personne ne pourra passer. Le souci est que la retranscription de sa musique, habituellement chaude et très influencées soul/funk, perd énormément en efficacité ici (« Reality », « Beyond »), sans compter qu’il ne se montre pas non plus comme un chanteur des plus doués (« Laws Of The Gods », ainsi0 les instrumentaux « Get It » et « The Bad Penny » allant dans ce sens). Alors, même si on ressort décontenancé de l’écoute de ce « The Third Hand » auquel il manque encore trop d’assurance pour qu’il reste dans les annales (« Work It Out »), on admettra que quelques titres peuvent laisser présager un meilleur avenir à Rjd2 (« You Never Had It », « Have Mercy », « Sweet Piece »), courageux cependant d’opérer un tel virage. N’empêche qu’avec ce « The Third Hand », à l’instar du « The Outsider » de Dj Shadow dans un autre registre, la déception est de mise. Si, cette année, les deux producteurs américains ont décidé de se passer le mot, on aurait bien aimé être au courant avant… Histoire de maintenir le sampler allumé, et de lui couper le micro..

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire