Riton – « Homies & Homos »

Homies & Homos[Album]
06/09/2004
(Grand Central/Pias)

Si les apparitions de Mark Rae ou de Fingathing sont les plus remarquées en provenance de Grand Central, il faudra désormais aussi compter sur Riton, qui avait déjà fait parler de lui avec son premier album « Beats De Jour » sorti il y a trois ans. Plutôt assimilé à la scène house, l’anglais va en surprendre plus d’un avec ce « Homies And Homos » marqué par une grande diversité de ses influences. Riton ne s’écoute plus en fond sonore à l’apéro, mais met cette fois en avant une maturité lui permettant de prendre plus de risques, un brin de folie venu à l’écoute de ESG, The Strokes ou…The Darkness. Pourtant, « Homies And Homos » est un peu le déclic nécessaire à votre organisme quand, en début de soirée, votre sofa vous fait de l’oeil. Accompagné de Lee Jones de Howdi et Luca Santucci, Riton passe un palier et tente, toujours dans un environnement electro dancefloor, de rallier sous une même bannière les adeptes de hip hop (« Henney », « Candy », « Homeless »), de rock (« Shitehawke »), ou de pop (le très bon « Angerman »). Vous l’aurez compris, pas de répit et donc de titres soporifiques, mais bien une série de pépites entraînantes et très urbaines arbitrées par les rythmiques sans concession de l’ami Riton. Rien à jeter dans ce « Homies And Homos » qui ferait presque figure de révélation electro de la rentrée. Rare pour un disque offrant tant de diversité. Vous en doutez? Ecoutez…

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire