Random Axe – « Random Axe »

rand180Album
(Duck Down)
14/06/2011
All star hip hop

Souvent pointé du doigt pour la banalité de son flow, le producteur Black Milk semble avoir trouvé la parade en mettant sur pied un projet alléchant qui va lui permettre une nouvelle fois de varier son travail de production. Accompagné de Sean Price et Guilty Simpson, il fonde Random Axe, comme pour concrétiser leur rencontre furtive de 2008, quand le Mc new yorkais s’était fait prier pour les rejoindre sur le « Ode To The Ghetto » du représentant Stones Throw. En une quinzaine de titres qu’ils auront finalement mis deux ans à dévoiler, le producteur de Detroit soigne et met particulièrement en valeur les influences boom bap de ses deux acolytes, souligne leur efficacité, leur complémentarité, tout en les enrichissant de sa touche personnelle faite de ces multiples détails qui ont forgé sa patte au fil du temps.

En résulte une démonstration de titres bruts de décoffrage, parfaite vitrine du talent du beatmaker (« Understand This », « Everybody Nobody Somebody ») comme de l’enthousiasme palpable du trio tout entier, porté de bout en bout par une indéniable émulsion collective. La preuve avec une entame bourrée d’intensité assénant une série d’uppercuts qui laissera assurément des marques (« Black Ops », « Chewbacca », l’imparable « The Hex »). Même constat plus tard lors de quelques titres si courts qu’ils en deviennent frustrants (« The Karate Kid »), ou à l’arrivée de contributions extérieures finissant de parfaire la diversité du disque. Celle de Trick Trick et Rock notamment sur « Another One », ou avant cela celle de Melanie Rutherford et Danny Boy sur l’excellent « Jahphy Joe » dont le refrain chanté fait office de bouffée d’oxygène à mi-parcours.

Non pas que ce « Random Axe » se révèle indigeste sur la longueur, bien au contraire. Il méritait seulement cette petite pincée de souplesse et de féminité au milieu d’une telle lignée de pavés solidement liés les uns aux autres, que le trio superstar a pris soin de tracer en guise de premier jet d’une collaboration pourtant inférieure à la somme de ses talents. En effet, bien que meilleurs à trois que la plupart des réalisations hip hop actuelles, Black Milk, Sean Price et Guilty Simpson doivent encore libérer ce qu’ils ont volontairement ou non gardé sous la semelle, pour faire de Random Axe un itinéraire à privilégier systématiquement dans le futur.

Disponible sur
itunes33

À lire ou écouter également:

, , , ,

Une réponse à Random Axe – « Random Axe »

  1. Dna 26 juillet 2011 à 13 h 43 min #

    Everybody needs a taste of this…

Laisser un commentaire