Rakim – « The Seventh Seal »

rakim180Album
(Ra)
16/11/2009
Hip hop

Rakim fait partie de ces pionniers du hip hop qui, à l’instar de KRS One ou de Chuck D, continuent leur chemin malgré l’évolution naturelle du rap. Mc respecté, voire vénéré depuis sa collaboration avec Eric B., comptant surtout parmi les plus grands lyricistes, il a toutefois connu quelques succès d’estime, puis une véritable traversée du désert pendant laquelle huit ans de projets avortés se sont succédés. Dix ans plus tard, « The Seventh Seal » voit le jour sur Ra, son propre label.

En s’entourant de jeunes producteurs (Jake One, Nottz, et le sous-estimé Nick Wiz, beatmaker pour Cella Dwellas entre autres), il semble bien décidé à retrouver sa place de leader, que ces quelques années d’errements ont entamées. Pourtant, on vous conseillera d’avancer directement au septième track, tant les titres qui se succèdent en préambule sont indignes de son rang. Entre mièvreries mainstream et refrains dégoulinants, Rakim semble d’ailleurs ne jamais trouver sa place. Il faut attendre le magnifique «Holy Are You» pour retrouver le «God» Mc à son aise, début d’une belle série qui nous rassure enfin. Sans toutefois nous emmener au nirvana, il amène une nouvelle preuve de sa dextérité légendaire, qui à elle seule mérite l’attention. Les versions retrouvent un classicisme plus à même de le faire briller, et rattrapent ce qui ressemblait à une erreur d’aiguillage. Les soulful «Working For You»,«Psychic Love»et «Message In The Song», le rafraîchissant «Put It All To Music» ou l’efficacité du beat de «Still In Love» nous font regretter un faux-départ que «Dedicated», pourtant magnifique poème dédié à sa mère, vient raviver par un sample de No Doubt plutôt malheureux.

Dommage donc de commencer (et de conclure) ainsi ce «The Seventh Seal» dont seule une volonté farouche empêchera d’amputer l’écoute. Si on sait que cet album à été réalisé en plusieurs fois, on préfèrera, fines gueules que nous sommes, ne pas connaître la genèse des premiers morceaux pour ne garder que le meilleur. Car, avec un talent comme celui de Rakim, on pouvait légitimement attendre mieux du «dieu» MC qui, sans bonnes versions, ne fait finalement pas de miracles.

En écoute:
Rakim – « Holy Are You »

Achetez sur:
itunes22

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire