Ra (oul Sinier) – « Huge Samurai Radish »

Huge Samurai Radish[Album]
17/12/2007
(Ad Noiseam/Differ Ant)

Il faudra s’y faire, chaque nouveau disque de Raoul Sinier (auparavant connu sous le pseudo Ra) en annonce un autre, à la sortie imminente. À croire que le Parisien dort avec ses machines. Pour preuve, « Two Heads« , son précédent maxi, a vu le jour il y a à peine un mois, et le voilà qui redéboule hanter nos platines avec « Huge Samurai Radish », un mini album d’une cinquantaine de minutes qui ouvre la voie à « Brain Kitchen », son nouvel opus à sortir l’année prochaine. Pas le temps d’aller pisser, on en perdrait presque le fil de sa discographie. Les mauvaises langues, peu friandes d’electro hip hop torturé, avanceront que manquer une étape ne fera pas tourner le monde à l’envers, le registre du bonhomme étant quasi similaire pour qui n’est pas un inconditionnel du genre

Reste que, pour les autres, Raoul Sinier poursuit son chemin, droit dans ses bottes, part à la rencontre de quelques artistes influents reconnaissant dans sa musique une opportunité de jouer la carte de la différence. Ainsi, sur la deuxième partie de ce disque, le titre « Huge Samurai Radish » se voit revisité par La Caution (pour une couleur hip hop plus évidente), Wisp en fait de même avec une finesse qui s’imposait presque, tout comme Datach’i et Lynx And Ram qui, respectivement, jouent la carte de la drum n’bass et de la pop avec un peu moins de brio que leurs prédécesseurs. Sans compter sur Raoul Sinier qui se remixe lui-même en invitant Vast Aire de Cannibal Ox (excusez du peu!) pour un des meilleurs moments de ce mini LP

Auparavant, notre homme, tel un aventurier mutant, fait le lien entre passé (« Bring It On », « Solid Flesh Pt2 ») et avenir, tout en restant fidèle à ces ambiances sombres et ces mélodies facilement discernables (« Bleach Bath », « Huge Samurai Radish ») qui ont toujours fait sa marque de fabrique. De quoi nous tenir une nouvelle fois en haleine, en attendant un prochain disque qu’on souhaiterait quand même plus lumineux que les gothico-plombants « Untitled6 », « March », et « Peephole Crisis » jalonnant ce tracklisting tels des tombeaux ouverts sous la pleine lune. Mais, les couleurs dans la musique, Raoul Sinier laisse incontestablement cela à d’autres..

En écoute

1. Huge Samurai Radish     
2. Solid Flesh Pt2     

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire