Qualude – « El Orden De Las Cosas »

El Orden De Las Cosas[Album]
23/04/2007
(BCore/Import)

Actif depuis 1999 sur la scène espagnole, Qualude est de ces groupes imprévisibles qui suscitent une véritable excitation chez nos voisins, pour mieux disparaître un temps et créer le manque. Mais tout cela n’est pas calculé, c’est juste que le trio aborde la musique sans obligation quelconque. Surtout celle de se cantonner aux stéréotypes et aux évidences du rock, qu’il préfère délaisser au profit d’une réelle recherche de l’expérimentation qu’il obtient en creusant toutes les possibilités instrumentales du genre, et en cherchant constamment à échapper à la facilité. Et cela ne fait pas de Qualude un groupe inécoutable, bien au contraire puisqu’il est devenu en peu de temps un des fleurons les plus solides de la scène ibérique. Son dernier retour sous les lumières, ayant suivi une énième pause apparemment salvatrice, date de 2004, quand le trio a cédé à la pression populaire, plus que jamais demandeuse d’une nouvelle salve électrique. C’est alors que le chant, abordé ici tel un instrument supplémentaire, est venu compléter ce répertoire flirtant avec nombre d’influences allant des plus grands jazzmen à Velvet Underground en passant par June Of 44, Slint, Smart Went Crazy ou Shipping News. Prétentieux sur le papier, Qualude ne l’est plus quand on se plonge dans sa musique personnelle, complexe et ambitieuse, dans ses morceaux partagés entre riffs alambiqués et longs accords planants (« Volver a Empezar », « Gavilan O Palomo »), et essais lents et mélancoliques agrémentés d’une trompette, comme sait parfois si bien le faire Slint ou la scène de Chicago (« Sambita », « Caminico » et surtout « El Orden De Las Cosas »). Pour convaincre, Qualude n’a en effet nul besoin d’autre chose que ses instruments, véritables prolongements de ses pieds et mains, comme de son esprit. Du rock intelligent mais pas élitiste: trop rare pour passer à côté

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire