Puget – « Music Is The Key »

puget180Album
(Autoproduction)
07/05/2010
Hip hop

Un choix de carrière approximatif, voilà pourquoi – de son propre aveu – Puget a perdu trop de temps. Après bientôt dix ans de carrière dans l’underground, un passage stérile par le Canada, le voici enfin près du but. Il possède pourtant toutes les caractéristiques d’un grand MC: un charisme, un flow et surtout une qualité d’écriture. Il lui manquait certainement un bon producteur, un alter ego qu’il semble avoir trouvé en la personne de D-Cipher. Et cette alchimie nécessaire à l’élaboration d’un projet solide marche ici à plein régime. De bon samples, un son très nineties, telles sont les bases posées par le beatmaker, permettant au MC de donner le meilleur de lui-même. Rien de vraiment original, mais nul besoin de faire de l’esbroufe pour être efficace, une bonne maîtrise des basiques suffit. Citant parmi leurs références Dj Premier ou Pete Rock, ils s’inscrivent clairement dans cette filiation, échantillonnant aussi bien du jazz que de la soul, et construisant des beats simples mais percutants. « Reinstate », « Better Game », « Toast With Me », « Sincere », « Sound Quality – feat Xperience et Smoke of Oldominion », illustrent parfaitement cette volonté d’aller à l’essentiel tout en cherchant une vraie musicalité. Seul le (trop) mielleux « Music Is The Key » dévie de la voie empruntée. Heureusement, « Every Stranger » articulé autour d’un sample de guitare folk, « Empty Cans » et ses cuivres parfaitement orchestrés, ou le fabuleux « Trees Like These » effacent définitivement cette petite erreur de parcours. « Who’s That », qui ouvre magistralement cet opus, avait tout simplement donné le ton, nous saisissant dès l’entame pour ne plus nous lâcher. Plutôt que de se focaliser sur Puget, c’est sur le duo qu’il forme avec D-Cipher qu’on insistera, leur collaboration débouchant sur l’une des bonnes surprises de ce mois de mai. Du bon hip-hop classique comme on aime.


Disponible sur
itunes8

À lire ou écouter également:

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire