Propagandhi – ‘Victory Lap’

Propagandhi – ‘Victory Lap’

Album / Epitaph / 29.09.2017
Trash punk


Longtemps affiliée à la scène punk mélodique californienne du fait de son rattachement à Fat Wreck Chords, la bande de Chris Hannah n’a pourtant jamais eu les mêmes préoccupations que ses voisins de palier. Considéré comme une des formations les plus politiquement engagées du circuit punk, il aura néanmoins fallu à Propagandhi de se maquer plus ouvertement avec le trash métal pour que ses opinions soient prises plus au sérieux encore. Et des coups de gueule, force est d’admettre que l’époque Trump les sert sur un plateau à ces canadiens dont les positions anticapitalistes, antifascistes, féministes (‘Tartuffe’), pro-vegan (‘Lower Order/A Good Laugh’) et égalitaires, toujours défendues avec profondeur et intelligence, ne sont pas que le fond de commerce d’armoires à riffs, de coffres à mélodies, et d’étagères à rythmiques effrénées (‘Letters To a Young Anus’, ‘Failed Imagineer’).

‘Victory Lap’, marquant l’arrivée de la guitariste (surdouée) Sulynn Hago en lieu et place de David Guillas, poursuit donc dans cette voie trash punk alimentée à la rage et au désespoir (l’entame éponyme, ‘Comply / Resist’) déjà bien tracée par ‘Supporting Caste‘ (2009) et ‘Failed States‘ (2012), tout en se faisant également le théâtre de remontées pop, clins d’oeil aux premières heures du quatuor (‘Cop Just Out of Frame’, ‘Lower Ordre/A Good Laugh’). Facilité par la maitrise technique parfaitement assumée et démontrée par le groupe qui n’hésite pas à complexifier ses compositions, ce septième album est aussi le manifeste d’une frange de la population qui trouve en Propagandhi son porte-voix, et en Chris Hannah un orateur hors pair. Parce que le bougre a encore beaucoup à dire ici, que ce soit sous le coup de la revendication, de la nostalgie suite à la perte récente de plusieurs proches (‘When All Your Fears Collide’, ‘Nigredo’), ou même de la mélancolie, à l’image de ce ‘Adventures in Zoochosis’ de fin, sorte de sursaut de conscience paternelle vis à vis de la société qu’on laissera à nos enfants. Alors que nombre de ses compagnons de route de l’époque sont tristement tombés dans la complaisance, Propagandhi offre avec ce ‘Victory Lap’ la preuve que, 31 ans après son apparition à Manitoba, il est encore possible d’exister pour ce qu’on est, et non pour ce qu’on a été seulement.

VIDEO
ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
‘Victory Lap’, ‘Cop Just Out of Frame’, ‘Failed Imagineer’, ‘Adventures in Zoochosis’


No Comments

Post A Comment

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.