Prinzhorn Dance School – « Clay Class »

pds180Album
(DFA)
30/01/2012
Art punk

Auteur d’un premier album en 2007, Prinzhorn Dance School est passé quasiment inaperçu malgré son affiliation au label DFA, un des plus en vue à l’époque, qui lui avait notamment permis de se présenter en ouverture de quelques concerts de LCD Soundsystem outre Atlantique. L’aventure aurait même pu s’éterniser un peu si un problème de visa n’avait pas empêché ces deux Anglais d’accompagner la bande de James Murphy durant toute sa tournée de printemps l’année d’après. Un coup du destin qui aurait certainement permis à l’Amérique de succomber plus rapidement au registre art punk, sombre et répétitif, d’un groupe qui, plutôt que cela, s’est fait très discret jusqu’à ce qu’il décide de remettre le couvert cette année avec ce « Clay Class », suite logique d’abord déstabilisante pour mieux se révéler au fil du temps. Il faut dire que, notamment à cause de voix plus volontiers clamées que chantées, l’ambiance est d’emblée particulière quand on entre dans ce disque au répertoire très épuré, anguleux, et aux mélodies minimalistes (« Happy In Bits », « Right Night Kay West »). Non sans rappeler le récent opus de Peter Kernel, les influences américaines des nineties en moins (« Usurper », « Your Fire Has Gone Out »), Prinzhorn Dance School offre toujours beaucoup d’espace et de tension à ses compositions mais, via une approche plus pop et parfois plus lumineuse, marque une certaine évolution par rapport à ses travaux passés. C’est d’ailleurs quand ils la soulignent plus franchement que ces deux seuls Anglais du catalogue DFA se montrent les plus accrocheurs et convaincants. Là, même si rythmiques et riffs ne provoquent toujours pas la moindre sudation (« Turn Up The Lights »), le duo peut se vanter d’être l’auteur de quelques « tubes » atypiques (« I Want You », « Crisis Team ») sur lesquels ce « Clay Class » peut sans problème s’appuyer pour faire parler de lui. Histoire de rattraper un peu du temps perdu.

Disponible sur
itunes25

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire