Powerdove – ‘War Shapes’

Powerdove – ‘War Shapes’

Album / Murailles Music / 26.05.2017
Folk accidenté

Tomber amoureux d’un larsen, taper trois fois des mains pour perturber la guitare, apposer des percussions soudaines pour troubler l’ordre établi… Il y a tout ça dans la musique de Powerdove et dans la tête d’Annie Lewandowski qui a décidé pour ce quatrième album de soumettre ses morceaux en dernière minute, dans l’intimité du studio, au fidèle Thomas Bonvalet et à sa cohorte d’instruments ainsi qu’au nouveau venu, le percussionniste Chad Popple.

Rassemblé autour des structures délicates composées par Annie, le trio s’est appliqué à construire des morceaux en deux temps ou la voix et la guitare sont tendrement poussées sur le devant de la scène pendant qu’à l’arrière se bousculent une multitude d’accidents, de bruits accidentés qui viennent apporter du souffle et du corps à ces petites bourrasques jusque là fragiles.

Derrière les détails, se construit en parallèle un album au son ample ou chacun construit dans un esprit de symbiose, une pop unique, parfois plongée dans l’intime (‘Undercover’, ‘To Fear/Love’), ailleurs perdue dans des sonorités enfantines qui laisse transparaitre tout le ludique de l’entreprise (le superbe ‘Crimson And Clover’), avant de s’emmener vers des contrées plus étranges (le final ‘The Heart Estranges’) et plus graves (le morceau central ‘Tenderly’).

Somme d’inspirations fulgurantes et de manipulations facétieuses, ces chansons de bric et de broc dévoilent derrière leur modestie, une grande robustesse toujours plus solide à mesure que les morceaux s’enchainent, dans un subtil contrepoint à tout ce qui sonne trop fort et trop gros.

ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
‘Stranger Killer’, ‘Ibrahim’, ‘Tenderly’, ‘To Fear/Love’, ‘Undercover’

No Comments

Post A Comment