Poutre – ‘Voglio Di Piu’

Album / Boom Boom Rikordz – Brasseuse – Assosysong – Katatak – Nothing To The Table / 10.2013
Punk noise charpenté

Poutre démontre par le souffle des amplis sa volonté de frapper juste et fort. Pour ce deuxième album, les géniteurs de ‘Voglio di Piu’ ne donnent pas dans le rock de dandies, préférant de loin un punk noise massif, charpenté comme un Unsane ou autres Portobello Bones. Le chant, en fil conducteur, consolide un univers frontal, s’égosille sans relâche et s’impose de manière juste dans le fracas des instruments. Car ici on aime les guitares franches et agressives, les basses lourdes et métalliques, et c’est sans compter les échardes incisives qui pleuvent des baguettes d’un batteur plus que jamais cogneur et précis. D’une précision métronomique, l’album nous offre des titres directs, aux répétitions hypnotiques généreuses, agrémentées de mélodies aussi sulfureuses que planantes (‘Voglio di Piu’, ‘Crush’) qui feraient sans peine s’apitoyer le plus insensible des tortionnaires. Les Arlésiens n’oublient pas de nous balancer à corps perdus des morceaux plus robustes et compacts (‘Satanic Factories’, ‘I Can’t Smile’, ‘Impatiences’, ‘Zulu’) ou, en contraste, le très minimal et rectiligne ‘Dirty’ dont la guitare aiguise les oreilles à grands coups de rabot. Le disque offre également un instrumental envoûtant (‘Collony Collapse Dosorder’) dans une alternance de rythmiques hachurées et de mélodies plus élevées, ainsi que ‘Actions Stations’ transitant d’une ambiance bruitiste à une surprenante mélodie punk mélo ‘old-school’, conclusion enthousiaste de dix titres inspirés. Poutre annonce clairement en vouloir plus. Qu’il soit rassuré: nous aussi.

‘Voglio di Piu’, ‘Crush’, ‘Dirty’

À lire ou écouter également:

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire