Poutre & Gentle Veincut – ‘Split’

Ep / Et Mon Cul C’est du Tofu, Rejuvenation, Katatak, Assos’y’song, Day Off, Gabu, BoomBoomRikordz, Amor Komma, Woshbrain / Avril 2016
Noise

En cinq titres, Poutre et Gentle Veincut se donnent le change le temps d’un split : une initiative heureuse qu’il aurait été dommage de passer sous silence tant les deux formations continuent de défendre respectivement, et depuis des années, leur noise brute et sincère, dans un état d’esprit clair et engagé.

Poutre ouvre les festivités avec ‘Invoices’, un morceau frénétique qui rue dans les brancards avant de muer avec brio en punk mélodique. Dans un même esprit de guitares à la fois massives, aériennes et dépouillées, les Arlésiens balourdent ensuite un ‘Money Talks’ aux breaks imparables et enragés, qui n’est pas sans rappeler dans sa sonorité les grandes heures de Portobello Bones.

Puis vient le tour de Gentle Veincut. Comme à leur habitude, ces allemands expérimentés déposent des titres aux humeurs sèches et radicales. On retrouve chez eux toute l’essence de la noise ‘à l’ancienne’, aussi écorchée que bancale. Portés par une voix féminine efficace, ils livrent avec ‘Heads Off’ un warm up des plus assassins. Avec le superbe ‘Steel Boots’, ils enfoncent le clou de dissonances bien dosées et de variations en déséquilibre permanent, avant de nous finir la bave aux lèvres avec ‘Lady Neckbreak’, dans une rage contrôlée que l’on sent prête à déborder.

Poutre et Gentle Veincut démontrent une fois de plus l’étendue de leur talent respectif, et nous invitent à les suivre dans leurs élans ravagés. Cet échange franco-allemand mérite que l’on s’y attarde, tant la qualité est bien au rendez vous, autant sur le fond que sur la forme (pochette sérigraphiée signée Quentin Pillot pour les ateliers L’Appat).

‘Money Talks’, ‘Obsolete’, ‘Steel Boots’

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire