Pop Levi – « Medicine »

pop180Album
(Counter Records)
12/11/2012
Pop garage

Passé l’épisode d’un « Never Never Love » aussi décevant que déstabilisant au cours duquel Pop Levi expérimentait une musique ou la guitare n’était plus reine, le revoilà bien décidé à remettre les deux doigts dans la prise, et renouer avec le rock qui lui faisait récemment défaut. Suite probable de « The Return To Form Black Magick Party« , ce nouvel album ne fait pas pour autant faire à l’Anglais une marche arrière, juste quelques pas sur le côté. Ca tombe bien: avec son énergie souvent communicative, ses mélodies toujours accrocheuses, et ses arrangements tout droit hérités de Prince, la pop garage de « Medicine » – totalement libre de ses pas – se montre plus dansante que jamais. Ainsi, quelle que soit l’influence mise à l’honneur et l’ambiance volontairement désignée, Pop Levi ne laisse ici jamais indifférent, jusqu’à donner furieusement envie de se lancer dans une démonstration physique aussi sportive que sexy. Chose qui pourrait bien arriver à l’écoute de quelques titres qui ne manqueront pas d’éclater sans ménagement plus d’une paire de braguettes. En criant au loup en introduction, le single « Strawberry Shake » se porte illico candidat, tout comme plus tard « Motorcycle 666 », les chargés « Police $ign » et « Rock Solid », ou « Midnite Runaround » qui agitera assurément quelques bananes. Mais ce n’est pas tout, entre certaines fautes de goût inévitables dans un contexte si édulcoré (« Remember Remember », le glam rock « Coming Down »), Pop Levi sait aussi tempérer la montée de fièvre en levant le pied (« Terrifying »), ou par le biais de quelques douces ballades aux relents sixties (« Bye-Byes »). De quoi faire de « Medicine » un album complet et distrayant, à défaut d’être résolument marquant.

itunes15

En écoute intégrale

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire