Polyrhythm Addicts – « Break Glass »

Break Glass[Album]
14/05/2007
(Babygrande/Nocturne)

Si l’intention peut s’avérer positive quand on entend le hip hop tomber dans des travers quasi irrémédiables, celle de vouloir à tout prix sauver le genre, souvent un argument marketing plutôt que toute autre chose, finit par ne plus vraiment avoir de signification. Pire, elle revient à rayer de l’histoire les quelques combos ou artistes solo ayant toujours fait preuve du plus grand respect envers ses racines. Après tout, le hip hop, poussé par quelques maisons de disques peu scrupuleuses, ne sert-il pas finalement la soupe à un public devenu bien peu exigeant? C’est très certainement le constat que doit faire Polyrhythm Addicts après huit ans d’absence, bien que chacun de ses membres ayant continué à oeuvrer durant ces longues années. C’est peut-être aussi la principale raison qui fasse que Dj Spinna, Mr Complex, Shabaam Sahdeeq et Tiye Phoenix aient décidé de se réapproprier, ensemble, le devant de la scène pour refaire sonner un hip hop de qualité, débarrassé de tout formatage outrancier

Le quatuor revient donc à la bonne vieille formule soulignant la qualité des lyrics et des beats. « Break Glass », entièrement produit et enregistré dans le studio de l’incontournable Dj Spinna à Brooklyn, laisse donc les claviers au placard, les remplace par des musiciens amenant une profondeur appréciable et souhaitée par un public un peu las de la formule Mc/Dj qui n’est efficace que lorsqu’elle est défendue par quelques génies et/ou puristes du genre. Dans ce contexte, Shabaam Sahdeeq fait parler son expérience, tout comme Mr Complex au top de son talent, et Tiye Phoenix (déjà entendue sur l’album de Reflection Eternal notamment) les rejoint pour apporter une couleur hip hop nu soul aussi musicale que chaleureuse dans la lignée de Laureen Hill et Jean Grae (« Goin Down », « Thoughts Of You »). Voilà sûrement une des raisons qui fassent que les productions de Dj Spinna rappellent autant The Fugees (« Smash ») que The Roots (« Ugly World », « It’s My Life »), et que tant d’invités de prestige (Pharoahe Monch sur « Reachin », Large Professor sur « The Purist », Planet Asia sur « One Chance », Phonte des Little Brother sur « It’s My Life ») aient répondu présents sans jamais effacer la grande qualité de ce disque

« Break Glass », malgré très peu de titres en demie teinte, transpire un hip hop honnête, sans fioriture (« What The Problem Is »), au groove parfois renversant (« Get Ghost »), soulignant un come back particulièrement réussi. Ils peuvent bien être des millions à se contenter de ce que dégurgitent les radios, les autres se voient heureusement offrir quelques retours aux sources oxygénants, qu’ils poussent jusqu’à en faire péter les vitres..

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire