Pole – « s/t 37 »

s/t[Album]
07/07/2003
(Scape/Capitol)

Grâce à ce nouvel album, toujours chez Scape, Pole s’échappe du circuit de distribution modeste d’habitude emprunté par le label. Son electro minimale, aux penchants dub et lorgnant ouvertement vers le hip hop, débouche sur une recette originale qui n’a pas laissé insensible une des dernières majors du disque à prendre des risques. Car celle ci ne doit certainement pas s’attendre à écouler cet opus éponyme par palettes..

Avec l’appui de Fat Jon (Mush Records et membre de Five Deez) sur la majorité des titres, Pole ne donne que plus d’intérêt à ce long format qui peut paraître répétitif et barbant lorsqu’on ne fait que le survoler. Pourtant, la musique de l’allemand est directe, subtile, et puissante à la fois et se paye le luxe d’être originale et efficace sans déballer toute une panoplie de sonorités qui lui aurait ôté toute personnalité. Construisant sa musique sur la base d’un beat hip hop des plus simples sur lequel il vient poser des basses lourdes et minimales, Pole semble avant tout privilégier les ambiances froides voire glaciales qui hantent ce quatrième album. Pour la première fois de sa carrière discographique, il se permet d’inclure des voix dans son univers et l’implication discrète et sans fioriture de Fat Jon ne fait que donner plus de relief et donc de profondeur à chacun des titres sur lesquels il pose ses rimes

« Pole » par Pole est un album dans lequel il faut se plonger sans à priori, se laisser guider tout en étant attentif au moindre son et à la moindre évolution. Le boss de Scape met ainsi au monde un album original, d’un genre rarement entendu, qu’il vous suffit juste désormais d’apprécier à sa juste valeur. En ce qui nous concerne, c’est fait et on ne s’en lasse pas…

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire