Poino – « Moan Loose »

poino180Album
(Horse Arm)
31/12/2010
Noise rock

Nostalgiques de la noise des années 90, tendez l’oreille sur Poino, et vous trouverez certainement de quoi cracher toujours plus de haine à la face des derniers hipsters rock. Car tout au long de ce premier album autoproduit, signé par un groupe comptant dans ses rangs l’ancien chanteur-guitariste de Giddy Motors, le genre retrouve son âme, son humilité, sa spontanéité surtout. Dans la droite lignée des précités, en plus complexe et plus bruyant encore pour mieux se rapprocher de Shorty et consorts, le combo anglais balance sans fioritures ni perfectionnisme déplacé, mais avec une violence jouissive à peine contenue, dix titres noise rock qui ne s’embarrassent de rien si ce n’est de la ferme volonté de pousser les potards à onze, de maltraiter les cordes, et de racler les moindres recoins de la gorge. Tout en s’appuyant sur une solide pierre angulaire: une rythmique en béton armé qui joue de sadisme dans ses structures quand elle ne tourne pas vers le punk. Le talent est là, l’originalité peut être un peu plus terne, mais difficile de ne pas succomber à une telle débauche d’énergie quand elle dégueule d’autant d’authenticité, qu’elle amène avec elle tout le charme des imperfections. L’entame de l’excellent « Strenght Of a Cowboy » ne nous fera d’ailleurs pas mentir, tandis que le morceau tout entier reflètera finalement assez bien tout le talent des musiciens, comme celui du groupe à alterner passages furieux et breaks assagis. Chose qu’il ne fait d’ailleurs heureusement pas systématiquement… Puisqu’on vous dit que rien est calculé, que les automatismes n’ont pas lieu d’être tout au long de ce « Moan Loose », à la fois très actuel car partie intégrante d’un certain revival, mais aussi hors du temps pour ces valeurs devenues trop rares qu’il continue d’inculquer.

Album disponible ici

En écoute


À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire