Pneu – ‘Destination Qualité’

Album / Head Records / 26.01.2015
Math rock noise

Ca fait maintenant sept ans que Pneu décline en duo sa formule math rock noise. Un laps de temps durant lequel ces deux musiciens compulsifs ont sorti deux albums témoins de leur ascension fulgurante, tout en entretenant leurs articulations mises à dure épreuve au sein de la jolie Colonie de Vacances et d’autres projets plus confidentiels mais tout aussi intéressants (Binidu, Jagwar Pirates, Papaye…). Alors, à la veille de la sortie de ce ‘Destination Qualité’ au titre pourtant évocateur, il était légitime qu’on s’interroge sur la capacité du duo tourangeau à s’en aller décrocher la lune.

Pourtant, à y réfléchir, au regard de sa créativité débordante comme de son refus catégorique de faire du surplace, Pneu ne pouvait décemment pas offrir autre chose qu’une version plus violente, radicale et expérimentale d’un ‘Highway To Health‘ reniflant déjà de très près le parechoc de l’irréprochable. De fait, le duo s’accorde la plus grande liberté en multipliant les changements de rythme, en décrochant des riffs imprévisibles dans une intensité à toute épreuve (‘Municipal Geographic’, ‘Pyramide-Banane-Chocolat’, ‘Temple Machine’), en repoussant les limites de l’usage de l’instrument (‘Catadioptre Ambidextre’), tout en se raccrochant plus rarement aux semblants de mélodies qui ponctuaient et oxygénaient le précédent opus.

Ici, quand il est question de reprendre son souffle, Pneu s’en remet donc généralement à ses envies d’expérimenter, comme en atteste le minimalisme free et grinçant de ce ‘The Biggest, The Ankle’ dispensable, ou le sadisme affiché durant les neuf minutes captivantes d’un ‘Gin Tonique Abordable’ basé – tel un My Disco sous speed – sur la répétition, et tiré par une longue progression bruitiste. Certes, il y a quand même ici quelques percées mélodiques (‘Astronomism’), furtivement festives même (‘Futur Plus Tard’), mais aucune ne parvient à faire dévier les tourangeaux dans leur épopée sauvage, pas même Pete Simonelli (Enablers) venu poser son spoken word sur ‘Hinges’, titre collaboratif sur lequel interviennent également d’autres invités musiciens. C’est donc sans surprise ni encombre que le duo, véritablement monté sur… pneus-neige, atteint la destination vers laquelle il fonçait bille en tête.

‘Catadioptre ambidextre’, ‘Futur Plus Tard’, ‘Hinges’, ‘Astronomism’

À lire ou écouter également:

, , , ,

Une réponse à Pneu – ‘Destination Qualité’

  1. ced 25 janvier 2015 à 23 h 47 min #

    Meilleur album de 2015; et pas que pour l’instant en plus!!!

Laisser un commentaire