Pixies – ‘Head Carrier’

Album / 30.09.2016 / Pias
Rock

La question semble inévitable : que doit-on attendre des Pixies en 2016 ? Il est vrai que chaque replongée dans l’oeuvre du quatuor nous prouve à quel point la bande de Frank Black demeure un véritable monument de l’indie rock américain, et l’une des figures les plus cultes des 90’s. Mais bien que ses tournées incessantes depuis des années attirent encore bon nombres d’adeptes, son retour discographique en 2014 avec l’album ‘Indie Cindy‘ n’avait que partiellement convaincu, montrant ainsi la difficulté du groupe à se faire une place parmi ses contemporains. Le temps a fait son travail, et les fans se divisent aujourd’hui en deux catégories : ceux qui souhaiteraient voir les Pixies innover et se redonner du souffle en puisant dans de nouvelles inspirations, et ceux qui demeureront éternellement conquis par les recettes qui ont déjà fait leur succès.

C’est à cette deuxième catégorie que s’adresse principalement ‘Head Carrier’. Aucune innovation notoire ici, le groupe de Boston ne prend aucun risque, proposant ainsi un disque cohérent et efficace mais sans surprises ni étincelles. Tout les ingrédients sont là pour prodiguer le véritable son Pixies : guitares dissonantes, batteries assurées, hurlements et voix déchirés. Même la nouvelle bassiste Paz Lenchantin a su rapidement se faire une place et offre un travail remarquable, faisant presque oublier le départ de Kim Deal sans pour autant modifier cette touche féminine indissociable de la signature sonore de la formation. Certes les Pixies cèdent parfois trop à la facilité FM (‘Classic Masher’), proposent des titres complètement insignifiants (‘Oona’, ‘Bel Esprit’, ‘Plaster Of Paris’) voire totalement ratés (‘Baal’s Back’), mais dans l’ensemble le disque se défend avec des morceaux plutôt honnêtes et entrainants (la très bonne entame ‘Head Carrier’, le vigoureux ‘Talent’ ou encore l’entêtant ‘Um Chagga Lagga’). ‘Head Carrier’ offre même quelques instants de grâce insoupçonnés (‘Might As Well Be Gone’, ‘Tenement Song’, ‘All The Saints’), allant jusqu’à accidentellement – ou pas – flirter avec des mélodies déjà trop cultes (le magnifique ‘All I Think About Now’ proche de ‘Where Is My Mind’).

Objectivement, ‘Head Carrier’ reste de manière générale bien en dessous du reste de la discographie des Pixies. S’il avait été publié dans la foulée de ‘Trompe Le Monde’ dans les années 90, ce disque aurait indéniablement connu une meilleure critique et un meilleur accueil. Il ne signe malheureusement pas le grand retour du groupe, déçoit par son manque d’inspiration et de mise en danger, mais a néanmoins le mérite de transpirer la sincérité et de démontrer l’entente désormais indiscutable entre les trois membres fondateurs et leur nouvelle bassiste.

avoir

‘Head Carrier’, ‘Tenement Song’, ‘All I Think About Now’, ‘Um Chagga Lagga’, ‘All The Saints’

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire