Pilot Balloon – « Ghastly Good Cheer »

Ghastly Good Cheer[Album]
01/10/2003
(2nd Rec/La Baleine)

Très peu d’informations sur ce duo américain se situant musicalement à mi chemin entre l’approche d’un Def Jux et les sonorités Anticon. Kaeoflux et Jude exploitent à fond leurs influences diverses que sont le jazz, le hardcore, le hip hop ou l’electronica pour donner naissance à une musique lente et sombre, ou basses et beats sont largement mis en avant comme pour donner une autre dimension à une recette déjà souvent testée. Mais Pilot Balloon va plus loin, donne même une couleur cinématographique à son hip hop instrumental. Les rythmes sont variés et changent sans prévenir passant par exemple d’un beat ragga obscur ou drum n’bass timide à un hip hop apocalyptique, comme sur « Genco Sister » ou une voix apparaît miraculeusement mais en étant plutôt utilisée comme un instrument à part entière. Car peu nombreux sont les Mcs à apparaître sur cet album. Seul « Hug Dusty », morceau d’un peu plus d’une minute, rentre dans le rang des titres chantés. De ces expérimentations sonores ressortent quelques véritables belles petites perles comme l’hypnotique et accrocheur « Throe Stasis » feat Stacs Of Stamina dans une veine Company Flow très réussie, ou encore le profond « Closet Carpetbagger » et son sample lancinant de voix orientales. Arrivant de nulle part, Pilot Balloon vaut largement le haut de tableau de tout ce qui a pu se faire en matière d’electro hip hop. Varié mais sombre, triste mais toujours accrocheur, « Ghastly Good Cheer » est une des plus belles réussites de ces derniers temps. Auparavant difficilement trouvable, le disque arrive ces prochains jours en France. On ne peut que vous conseiller de faire des pieds et des mains pour vous le procurer. Vous ne serez certainement pas déçus du voyage…

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire