Pigs – ‘Wronger’

Album / Solar Flare / 02.10.2015
Noise

Ecouter ‘Wronger’, c’est se remémorer tout un tas de souvenirs épars de l’âge d’or de la noise 90’s. Le genre était alors perpétré par des hordes de sagouins, et entretenu par de prestigieux labels qui poussaient leurs groupes vers de nouvelles limites, ou humour noir et soufflantes vindicatives se côtoyaient en harmonie.

Au sein de ce vivier, Unsane brillait de mille feux. Originaire de New York, le trio enchaînait avec brio les albums furieux aux pochettes arborant des scènes de meurtre. Aux côtés de Chris Spencer, Vinnie Signorelli et Dave Curran : c’est ce dernier que l’on retrouve aujourd’hui dans les rangs de Pigs. Et à l’écoute de cet album, impossible de se départir de l’effet madeleine que peuvent avoir ces 11 titres conjuguant flashback de temps révolus, et promesses d’un avenir n’ayant pas grand chose à craindre avec des acteurs de cette envergure.

Outre ces clins d’oeil au passé que l’on retrouve au détour d’une basse rampante (‘Mope’) et de cris lancés à la ville (‘Amateur Hour In Dick City’), l’album étonne aussi par sa vitalité, son envie constante d’en découdre avec quiconque se présentant à lui : une manière de renouveler cette agression poisseuse parfois plus proche du métal que de la noise (le final ‘Donnybrook’), véritable marque de fabrique que Pigs s’applique ici à rendre intemporelle tout en affirmant toujours un peu plus sa personnalité.

‘The Life in Pink’, ‘Amateur Hour in Dick City’, ‘Mope’, ‘Make Sure to Forget’, ‘Donnybrook’

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire