Persona – « Accident »

Accident[Album]
30/05/2006
(Bcore/Overcome)

Longtemps cantonné à sa scène locale de Barcelone, Bcore ouvre désormais son catalogue à de plus en plus de groupes espagnols talentueux. Pourtant, la première signature du label barcelonais fut Trip Inside, il y a quatorze ans maintenant. Comme ce dernier, Persona, dernier arrivé, vient de Saragosse, une ville influente de la scène rock ibérique étant donné son passage obligatoire pour les différentes tournées, mais aussi grâce au fort sentiment DIY et d’authenticité qui y règne. Là bas, pas de subvention, c’est la demmerde qui prime. Voilà sûrement ce qui explique la qualité indéniable de la scène locale, une qualité qui s’illustre avec cet « Accident », deuxième album du trio formé en 2001 qui signe là une des plus intéressantes références du catalogue catalan, produite sans surprise par Santi Garcia dans son studio de San Feliu De Guixols

Persona tire ses influences de la scène pré-grunge américaine, c’est-à-dire de groupes de la trempe de Mudhoney, Husker Du, Jesus Lizard, et d’autres plus rapprochés comme Kepone, Pegboy et Seaweed. Mais bien d’autres viennent à l’esprit à l’écoute de cet opus doté d’une force colossale, et occupant tout l’espace sonore à base de murs de guitare, d’une section rythmique indéboulonnable, et d’un chant juste, présent, et affirmé. En effet, Hot Water Music se rappelle à notre bon souvenir quand résonne l’entame « Slogan » et « Dressed To Ignition », intenses et mélodiques avec une rage similaire à celle des Foo Fighters parfois. Mais si ce genre d’album apparaît souvent linéaire, Persona possède ce talent de varier les plaisirs tout en restant cohérent et fidèle à sa démarche. Ainsi, « Life Fucker » et « Useless », plus posés et légers, complètent superbement « Hikikomori », « The Wheel », ou « One Thousand Million » plus heavy et moins accrocheurs, alors que « How Can I Erase It? » aurait pu être estampillé Dischord. D’autres (« Anti-Age ») mettent en lumière une maturité rare, déjà acquise au stade d’un second album, plutôt habitué à être celui d’une éventuelle confirmation

Peu de combos Bcore depuis Aina ont véritablement dépassé les frontières espagnoles. Avec l’arrivée de Persona, le label possède un groupe au charisme international à qui il ne manque plus que quelques dates ou tournées à l’étranger pour pouvoir s’imposer parmi les plus crédibles références européennes. « Accident », passionnant deuxième album, pourrait bien être le point de départ d’une belle histoire et la confirmation tant attendue de la place toujours plus importante qu’occupe l’Espagne au sein de la scène rock du Vieux Continent

En écouteSlogan

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire