Parts & Labor – « Constant Future »

parts180Album
(Jagjaguwar)
08/03/2011
Noise pop

Depuis 2002 qu’il est sur pied, Parts & Labor n’a cessé de se distinguer par son goût immodéré pour les expérimentations musicales, celles là même le poussèrent immédiatement sur un terrain noise aspergé d’influences pop, définitivement perceptibles lors de son précédent « Receivers » enregistré en quatuor en 2008. Même si elles étaient déjà plus ou moins présentes tout au long de ses trois premiers albums, un titre comme « Nowheres Nigh » enfonçait définitivement le clou. Ce qu’on ne savait pas alors, c’était si un tel tube allait donner au groupe, redevenu trio et toujours habité par le désir de ne jamais se répéter, l’envie de réitérer tout au long d’un nouvel opus. Une chose est sûre: « Constant Future », produit par le gourou Dave Fridmann après avoir été mis en boite par le combo lui-même sur un ring de box de Milwaukee, peut se targuer lui-aussi de renfermer en son sein une poignée de grands moments noise pop emmenés par des mélodies que libèrent tour à tour guitare et synthétiseur. Parmi la quarantaine de titres composés pour l’occasion, pas étonnant donc que « A Thousand Roads », « Rest », « Bright White », et dans une moindre mesure « Skin And Bones » ou « Hurricane », aient été retenus parmi les douze composant ce nouveau disque, finalement tout à l’image de sa pochette tant il est coloré et ensoleillé. Printanier en somme. Ce qui ne l’empêche pas pour autant de retourner régulièrement à ses déchaînements bruitistes, synthétiques et presque hypnotiques, comme le prouvent les différents mais non moins excellents « Fake Names », « Outnumbered », « Echo Chamber », « Never Changer » qui donnent quelque peu le tournis. Normal, il est devenu une habitude que les recherches musicales de Parts & Labor laissent derrière elles quelques effets, indésirables certes, mais toujours agréables.

En écoute

Disponible sur
itunes2

À lire ou écouter également:

,

Une réponse à Parts & Labor – « Constant Future »

  1. lyle 7 mars 2011 à 21 h 54 min #

    Pas encore écouté ce nouvel album mais ça fait envie en tout cas…

Laisser un commentaire