Para One – « Beat Down »

Beat Down[Maxi]
01/11/2003
(Institubes/Pias)

Comment présenter Para One? Disons que c’est le genre d’artiste que seules nos oreilles connaissent. Et oui, car je vois déjà vos yeux s’écarquiller à la prononciation de son nom… Mais si vous vous êtes arrêtés sur le dernier volume de la compilation « Quality Streetz », « Ceci n’Est Pas Un Disque » de TTC, ou le récent album du collectif l’Atelier, vous l’avez déjà entendu. Aujourd’hui, il affirme un peu plus sa notoriété grandissante au sein de la famille des producteurs français avec un premier maxi prometteur

« Beat Down », morceau phare du maxi, nous plonge dans un hip hop expérimental, electro, ou avant gardiste (appelez le comme vous voulez…) mettant en avant son talent mais sans pour autant voler la vedette aux Mcs présents. Si TTC reste ici TTC (Teki Latex ne s’améliore décidemment pas), Tes rattrape le coup brièvement mais sûrement tandis que D’Oz et Orgasmic sauvent les meubles. « J’aimerais Bien », morceau electronica ambiant intéressant, précède l’instrumental de « Beat Down » qui, pour le coup, s’apprécie à sa juste valeur. Non content de s’adonner à un hip hop de haute facture, Para One s’essaye également magnifiquement à l’electro puisque « Turtle Trouble », à classer entre une Ellen Alien et un T.Raumschmiere, est parfaitement taillé pour le dancefloor. « Nobody Cares », sorte de Doctor L sous trip, clôt ce format court de fort belle manière et semble promettre que du bon pour la suite de la discographie du parisien

Para One confirme donc tout le bien que l’on pouvait penser de lui et semble s’adapter aux différents genres abordés. On attend dorénavant impatiemment une suite plus longue pour s’enivrer de son hip hop halluciné. Et si des Mcs devaient y figurer, espérons qu’il aura le bon goût de viser juste et de ne pas systématiquement faire appel à ses potes. Il y a tellement de Mcs qui s’amouracheraient de ses versions tout en les rendant encore plus percutantes…

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire