Papier Tigre – « The Beginning And End Of Now »

The Beginning And End Of Now[Album]
17/11/2008
(Effervescence/Differ Ant)

Avec son premier album éponyme qui illumina la scène indépendante française en 2007, Papier Tigre ne s’attendait certainement pas à un tel accueil. Ainsi, en l’espace d’un an et autant de critiques élogieuses, la France mais aussi le Brésil, la Chine, l’Angleterre comme les Etats Unis ont pu entendre rugir le trio qui, dés que le temps lui permettait, se préparait sagement à asséner un second coup de griffe forcément attendu. « The Beginning And End Of Now », enregistré chez Iain Burgess au Studio Black Box, tient toutes ses promesses, reprend les choses là ou la première salve les avait laissées, conserve un line up à deux guitares et une batterie, soigne l’énergie et les dynamiques. Autant d’armes qui ont déjà fait leur preuve et dont les Nantais se devaient de prendre soin. Un an plus tard, le temps de dix titres, Papier Tigre montre pourtant une plus grande souplesse dans la composition, se permet quelques breaks salvateurs (« Health And Insurance ») pour laisser s’exprimer un chant comme désormais mieux assumé. Toujours, les trois superposent, étirent, vont et viennent, n’hésitent pas à jongler avec les intensités, à multiplier les ruses, et à laisser les harmoniques des guitares danser sur leurs manches, sous l’ordre de rythmiques autoritaires. C’est pour toutes ces raisons aussi que le rock américain des années 90 faisait tant d’émules. Notamment tous ces groupes qu’on entend ici ou là, au détour de ce « The Beginning And End Of Now »: Q And Not U, Fugazi, et même Quicksand en tendant bien l’oreille (« When Will We Get To Meet… »). Et si cette nouvelle manie d’accompagner le flot d’énergie plutôt que de vouloir absolument aller-contre amène Papier Tigre à sonner moins incisif, ça ne l’empêche jamais de briller. Mieux, il anticipe, rebondit, prend à contre-pied via quelques prises de risque remportées de la plus belle manière (« Indoor Islands » et son mariage linéarité/dissonance qui aurait pu lui être fatale), et quelques arrangements acrobatiques venant parfois combler un manque d’accompagnement, notamment une basse au rôle parfaitement endossé par une des guitares. Intelligent et inspiré, Papier Tigre avance au point de devenir exception française. Un statut aussi envié qu’il reflète le triste panorama offert par la scène rock hexagonale

Ecoutez un extrait ici.

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire