Pablo Gad – « Hard Times »

Hard Times[Album]
21/02/2006
(Soul Village/Nocturne)

A l’instar de leur « founding father » Jah Shaka, le dub et le reggae anglais se sont construits autour d’artistes énigmatiques, peu médiatisés, mais qui ont néanmoins réussi à s’ériger en références incontournables dans le monde du reggae. Pablo Gad est incontestablement l’un des leurs. Si on ne connaît presque rien du personnage (mis à part qu’il assimile la médiatisation et les tournées live à de la prostitution…), il n’en reste pas moins que ses galettes tournent encore en boucle dans bon nombre de sound systems internationaux… L’histoire commence en 1978 avec la sortie de « Blood Suckers », premier opus de Pablo Gad dans lequel se dégagent déjà la singularité de sa voix et la virulence de son engagement. Deux ans après, l’anglo-jamaïcain revient avec « Hard Times », vite considéré comme un chef d’oeuvre du reggae-dub version UK, que le label parisien Soul Village décide de rééditer en cd en février 2006, y ajoutant quatre bonus tracks (« Gun Fever », « Throw Your Dreams », « Lighter Shade Of Black » et « Iration »)

Backé par les Zion Steppers, Pablo Gad y enchaîne les titres avec une passion et un engagement constants, dans la tradition dub UK la plus pure. Comme les Anglais savent si bien le faire, « Hard Times » est un subtil mélange de roots instrumental et de digital parfaitement maîtrisé, auquel on goûte avec bonheur dans les titres « Black Before Creation », « Crisis » ou « Sad Mistake ». Tout se passe comme si la voix de Pablo Gad se fondait organiquement dans cet univers musical où les lourdes basses résonnent sans relâche, se mariant tantôt au son mystique du mélodica (« Oh Jah », « Leaders Of The World », « Iration »), tantôt à de très beaux cuivres un brin mélancoliques, comme dans le merveilleux « Gun Fever ». Une large place est accordée au dub, dans la deuxième partie de certains morceaux, mais aussi et surtout dans « Lighter Shade Of Black », excellente version dub du mythique « Hard Times », et dans l’envoûtant « Iration »… Au milieu de ce paysage musical si riche et singulier, il y a bien sûr le talent vocal de Pablo Gad, chanteur et toasteur, et ses conscious lyrics. Si l’artiste n’hésite pas à clamer haut et fort son amour pour le reggae (« Reggae Music ») et pour Jah Rastafari, il transmet avant tout un message brut et sans compromis, dénonçant tout au long de son album les « blood suckers », la guerre, le pouvoir, l’esclavage et les conditions de vie difficiles de la communauté jamaïcaine d’Angleterre, notamment dans « Hard Times », titre emblématique de l’album à tous les niveaux..

Vous l’aurez compris, Pablo Gad a bel et bien rassemblé tous les ingrédients pour faire de son « Hard Times » un album d’exception, qui n’a pas pris une ride depuis bientôt trente ans… Conscients et mystiques, les douze titres qui le composent sont d’une fluidité et d’une perfection rares, tant du point de vue de la voix et des coeurs que des riddims. Bref, « Hard Times » est une véritable perle du reggae-dub UK que tout fan de roots music qui se respecte doit se procurer d’urgence..

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire