Oxia – « Tides Of Mind »

oxia180Album
(InFine)
07/05/2012
Techno

En grossissant le trait, on peut facilement dire que peu d’artistes techno ont aujourd’hui le chic pour rendre un disque digne d’intérêt sur la longueur. On a connu des moments de gloire avec Laurent Garnier, Daft Punk, Jeff Mills, Technasia ou Carl Craig, mais ça… c’était avant! La solution moderne de l’éclectisme a bien sûr porté ses fruits mais on ne parle alors plus de techno pure, celle qui fait danser avec son éternel pied 4×4 et qui n’a pas vraiment connu d’album majeur depuis des années. Ce discours de mec blasé est en réalité une manière cachée de poser ce disque sur un piédestal encore plus haut. En effet, Oxia – vétéran de la scène tech-house hexagonale et anciennement moitié de Phunky Data – parvient à garder sa place parmi les jeunes qui envoient des bpm de leur chambre pour un oui ou pour un non. Tout en conservant la priorité qu’il a toujours laissée au groove, il regarde de loin la fin des années 90 – date à laquelle il créait le label Goodlife avec The Hacker – et poursuit en solitaire à coups de maxis bien sentis sur différents labels de renom. Huit longues années après son premier album « 24 Heures », son second long format « Tides of Mind » voit enfin le jour, marqué par une manière plus fine et plus pop d’aborder la techno que sur maxi, et une profondeur d’esprit  logiquement accueillie par InFiné. A l’instar de son nouveau patron Agoria, ce perfectionniste presque maladif laisse échapper quelques nouvelles influences en laissant d’abord chanter Miss Kittin sur le deep « Housewife », Mesparrow sur la magnifique promenade electronica « Traveling », et Scalde sur la tech-pop tranquille « The Phoney Lullaby ». En plus de ces trois titres déjà remarquables de sincérité, Oxia a eu le temps de faire mûrir ses idées, et la cueillette s’avère fructueuse lorsqu’il aligne des titres distingués comme « Flying Over Time » et « Latitude » au groove plus que persuasif, le fragile « Harmonie », ou « Rue Brusherie » (et ses délicates connotations jazz) qui côtoie l’excellence en termes de techno!

En écoute

En écoute intégrale

itunes6

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire