Ox Scapula – « Hangs Out »

ox180Album
(Gringo)
21/06/2010
Math rock

Au grand casting de la nouvelle génération math rock, la queue s’allonge, et Ox Scapula l’intègre en arborant toutes ses chances, celles qu’il a réunies cet été avec brio tout au long de « Hangs Out », un premier album uniquement disponible en vinyl. Comme bon nombre avant lui, l’opus ne laisse planer que très peu de doutes au sujet des influences qui ont amené le combo à se lancer dans un tel registre: c’est incontestablement dans les années 90, aux Etats Unis, et plus particulièrement quelque part entre Washington et Chicago que les quatre anglais auraient rêvé de cirer le banc de leur école. En effet, on entend au loin le caractère anguleux de Shellac, on pense aux étendues musicales d’un Shipping News ou d’un June Of 44 body-buildé (« Half Circle », « Suspended Letter »), à la tension en apparence inoffensive de Hoover (« Taking Liberties », « Constant », « Dead Easier »), et à tant d’autres groupes qui, bien qu’armés d’un chanteur au même titre que les Anglais, avaient le savoir et le potentiel de se permettre de ne laisser parler que leur musique. Comme eux, Ox Scapula s’appuie sur une section rythmique qui, bien qu’imperturbable, n’en oublie pas le groove, et qui facilite ainsi la liberté de deux guitares mélodiques et bruitistes, partagées entre accords dissonants et riffs répétitifs, aussi libres que complémentaires. Bien qu’inspiré et captivant, le quatuor n’a comme défaut de jeunesse qu’un léger manque de diversité, amplement pardonné à l’écoute des meilleurs titres (« II », l’énorme « D.T. », « Divorce »), un peu plus difficile à relativiser en revanche sur d’autres plus lents à la détente. Reste que, au nombre de huit seulement au tracklisting, ils pointent l’essentiel, le coeur d’un « Hangs Out » voué à encore faire pas mal de petits.

En écoute


À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire