Over The Top – ‘Greetings From…’

Over The Top – ‘Greetings From…’

Ep / Autoproduit / 10.2016
Punk stadium

Il y a des mecs qui font de la musique comme on partage une bonne bière entre copains. Sans se prendre la tête, mais avec sérieux et maîtrise, Over The Top revient avec ‘Greetings From’, un mini album qui sent à pleins poumons les embruns de la côte Ouest. Pur et débridé, le rock authentique des Rochelais ne prétend rien révolutionner, mais diffuse son essence avec sincérité et honnêteté, dans un désir de partage. L’amour qu’ils portent au rock 90’s, celui qui les a biberonné depuis l’adolescence, transpire de bout en bout, dans des titres échafaudés dans une insouciance juvénile retrouvée. Directes et frontales, les compositions s’enchaînent au gré de refrains significatifs et d’humeurs à bouffer des kilomètres pied au plancher.

On y reconnait la patte de Nicolas Aigrot, frontman du quatuor, qui officiait avec Down To Earth et plus récemment avec 7 Weeks. Celui-ci a d’abord composé ces nouveaux titres en solo avant de les peaufiner collégialement avec ses acolytes. C’est donc ouverts et généreux qu’ils nous invitent à lever nos fesses et communier avec eux autour de morceaux qu’ils décrivent eux même comme ‘taillés pour les stades mais calibrés pour les caves‘. Car c’est bel et bien à cet endroit qu’ils se sentent le mieux, au plus près du public et des sourires échangés. Alors sans prétention, tous les titres de ‘Greetings From’ délivrent, telle une carte postale, une puissance intacte et passionnée.

Au travers de plans accrocheurs et de riffs bien ficelés, on se prend de plein fouet toute la fougue généreuse du groupe. ‘Abrasive’ et ‘Keep Pace’ – sur lequel le chanteur de Cooper vient compléter les rangs – donnent le ton. Et quand arrive le superbe ‘Sonic & Iconic’, ou encore ‘Black Aura’ et ‘The Queen Is Seek’, nous voilà en sueur. Fun comme du ‘West Coast à la française’, ‘Greetings From’ est un disque solide dans son interprétation et réjouissant dans sa proposition. Over The Top fait peut être la musique qu’il aime sans se soucier de son époque ni du lendemain, mais quand ces mecs là branchent les amplis, tu n’as plus qu’à payer ta tournée, car la fête va commencer.

‘Keep Pace’, ‘Sonic & Iconic’, ‘Black Aura’


Tags:
No Comments

Post A Comment

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.