Ought – ‘Sun Coming Down’

Album / Constellation / 18.09.2015
Post punk

Comme beaucoup de premiers albums, celui de Ought sorti l’an dernier compilait les titres que le groupe avait composés sans trop de pression durant les deux années qui l’avaient précédé. La suite, on la connait : une bouffée d’air frais couplée à un effet de surprise qui poussa les montréalais dans tous les coins du globe, dans les salles comme à l’affiche des plus prestigieux festivals. Une vie de baroudeurs qui ne les a manifestement jamais empêché de travailler à de nouveaux morceaux, comme en attestait déjà l’expérimental ‘Once More With Feeling’ en octobre dernier, et comme continue de le faire ce ‘Sun Coming Down’ finalement très vite arrivé.

Si peu d’eau a coulé sous les ponts en un an, Ought n’est aujourd’hui plus tout à fait ce qu’il était. Plus mature, plus sage, le groupe ne lâche pas son post punk pour autant, ni sa tension et sa mélancolie devenues deux de ses caractéristiques. Encore moins ses éternelles influences (Talking Heads notamment) qui pointent une nouvelle fois le bout du nez au fil de ces huit titres, un format auquel la formation québécoise reste également fidèle. Et ce n’est peut-être pas un mal : si les compositions plus complexes de ‘Sun Coming Down’ peuvent éveiller l’intérêt des rockeurs les plus cérébraux, certaines poussent l’exercice si loin que le disque, sous des torrents de dissonances intervenant très tôt (l’enfilade ‘The Combo’ et ‘Sun’s Coming Down’), en deviendrait presque pénible.

Manifestement, n’est pas Sonic Youth qui veut, même si l’ombre du mythique combo new yorkais plane également sur les titres les plus immédiats (‘Men For Miles’), comme sur ceux exécutés avec assez d’intelligence (‘Passionate Turn’ et ses belles mélodies, ‘Beautiful Blue Sky’, ‘On The Line’) pour qu’ils donnent envie de creuser et s’imprégner de nouveau de cet incontestable savoir-faire que Ought a considérablement développé depuis ‘More Than Any Other Day’. Reste qu’en élevant d’un cran les prétentions du groupe, ‘Sun Coming Down’ demande plus de temps et d’effort à l’auditeur pour en découvrir tous ses secrets. Encore faut-il en avoir beaucoup à accorder à un album qui mêle aussi équitablement les sentiments de plaisir et d’épreuve.

aecouterenpriorite

‘Men For Miles’, ‘Passionate Turn’, ‘Beautiful Blue Sky’

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire