Orval Carlos Sibelius – ‘Ordre et Progrès’

Orval Carlos Sibelius – ‘Ordre et Progrès’

Album / Born Bad / 28.04.2017
Rock psychédélique

L’ordre et le progrès. Un horizon des possibles couplé à une mainmise inquiétante. Qu’avance là Orval Carlos Sibelius ? Une tournure, une projection, ou le simple reflet qui sommeille en creux dans toutes ses chansons ? L’album ne dévoile aucune réponse définitive, se souciant d’abord de reprendre les choses là ou ‘Super Forma‘ les avait laissées. Parti il y a quatre ans dans un ébouriffant voyage, Axel Monneau délivrait à l’époque un album fiévreux, marqué par le Brésil et un sens du psychédélique aussi foisonnant qu’exotique qui mettait à terre bon nombre de peuplades, terrassées par l’enthousiasme de l’expédition.

Aujourd’hui entouré d’un nouveau groupe qu’il est allé chercher du côté de la noise et du post-rock, Orval Carlos Sibelius apparaît sur ‘Ordre & Progrès’ comme plus recentré, prenant soin de cultiver l’étrange inquiétude annoncée par son titre en forme de programme. Au sein d’un même morceau s’entrechoque violon au cœur léger et synthé pesant (‘Coupure Générale’) qui s’évapore pour laisser la place à une marche impériale en forme de voyage pour les étoiles (‘Les Oubliés’), avant d’ouvrir vers ce ‘Cœur de Verre’ faussement tendre qui jongle avec harmonie divine et pensées sombres déclamées en français (‘Tu te sens moins seul, un pistolet sur la tempe‘ chantonne Axel en ouverture).

Album en clair-obscur qui jongle avec les ambiances et les structures pour mieux nous embarquer avec lui, ‘Ordre & Progrès’ est le fruit d’une ambition et d’une vision pleine de richesses qui multiplie les pistes et les fausses pistes pour mieux porter son message en faveur d’un psychédélisme débridé et passionnant qui semble aujourd’hui bien difficile à égaler.

VIDEO
ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
‘Coupure Générale’, ‘Les Oubliés’, ‘Cœur de Verre’, ‘Dopamine’, ‘Désastres et Compagnie’

No Comments

Post A Comment