Orange – « Escape From L.A. »

Escape From L.A.[Album]
10/09/2007
(Hellcat/Pias)

Leur premier album, « Welcome In The World Of…« , alignait une certaine fraîcheur et un certain savoir faire, mais transpirait beaucoup trop l’influence omniprésente de Rancid pour qu’on s’en souvienne encore. Ce faux-pas était mis, à l’époque, sur le compte de la jeunesse, Orange étant peut être encore la formation la plus jeune du label Hellcat. 2007, et voilà qu’arrive l’étape de la confirmation, l’heure de vérité…

Une heure presque cruelle pour ce jeune quatuor de Los Angeles qui avec « Escape From L.A. » ne montre pas l’évolution attendue et indispensable. Dés les premières notes de « Hot Coming Home », la voix refait le même effet, rappelle le timbre si atypique de Tim Armstrong que tout rapprochement ne peut être que plagiat. Sauf qu’à la différence de ses aînés, Orange saupoudre son punk de mélodies pop, au point de parfois rappeler tristement les fantômes de Blink 182 et leur ambiance légère et adolescente. Comme le souligne le groupe lui-même, « Escape From L.A. », composé sur la route et enregistré en moins de deux semaines, est censé capturer l’ambiance de la ville des Anges. On n’est donc pas très loin de la vérité. Du coup, on ne nous fera pas croire qu’Orange, avec ses tubes édulcorés et faciles, n’est pas un de ces projets que le leader de Rancid produit pour son seul plaisir. Pendant ce temps, le combo ne fait pas de mal, caresse les conduits dans le sens du poil, et pond le disque parfait pour le jeune punk rockeur qui s’aplatit la crête de retour au domicile familial. Un disque parmi des centaines de milliers d’autres en attendant que jeunesse se passe…

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire