Operator – « Welcome To The Wonderful World »

Welcome To The Wonderful World[Album]
04/02/2003
(Remae/Chronowax)

On connaissait la grande productivité de Scott Mc Loud avec ses deux projets que sont Girls Against Boys et New Wet Kojak, mais là, quelle est notre surprise de le découvrir au sein d’un duo electro répondant au nom d’Operator! En effet, celui qui est aussi l’ancien guitariste de Soulside s’est attaché les services de Teho Teardo ayant déjà collaboré avec des artistes comme Scorn ou Cop Shoot Cop et tous deux accouchent de ce premier opus puisant ses influences dans la pop, le punk mais avant tout l’electro, élément prédominant de ce « Welcome To The Wonderful World »

Difficile de ne pas faire allusion à Girls Against Boys dés « I Need Money Bad » ou l’on reconnaît la façon de poser le chant de Scott, le morceau ayant également cette monotonie propre au combo de New York City. Le rythme est electro, un sample de guitare revient régulièrement et s’échappe de temps à autres pour laisser place à une rythmique acoustique apportant un petit vent de fraîcheur pop au milieu de cette autoroute électronique (« Let Myself Go », « Cruel Thing »). Celle-ci se fait d’ailleurs plus présente sur « Champs Elysées » beaucoup plus drum n’bass et évolutif avec toujours ces quelques phrases de Scott Mc Loud qui sans en avoir l’air apportent un intérêt indéniable à un album qui pourrait vite tomber dans le déjà entendu sans cet élément important. « She’s Cool » reste sans conteste un des meilleurs moments de cet opus avec son approche pop/folk très en avant et son refrain accrocheur. « Fruhstuck » est du même acabit avec ses sonorités empruntées à l’electronica, ses lignes lancinantes de violoncelle et ses samples subtilement exagérés; tout comme « Duet » et sa rythmique complexe et psychédélique

Nous sommes donc étonnés de voir avec quelle facilité Scott Mc Loud adapte son chant à un genre musical qui ne lui est pas le plus familier. Il apporte ici un côté rock indéniable qui ne fera qu’élargir la cible de ce premier album d’Operator. D’un point de vue musical, les morceaux tiennent toujours la route mais auraient certainement parus assez fades sans les incursions vocales du new yorkais. Un album qui ravira les fans de Girls Against Boys et qui enrichira les adeptes de musique électronique. Ce « Welcome To The Wonderful World » mérite sans hésitation le détour, que l’on s’y arrête ou non

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire