OMR – « Side Effects »

Side Effects[Album]
27/04/2004
(UWE/Discograph)

UWE nous avait plus ou moins habitué à des sorties techno hardcore plutôt dénuées de finesse mais, ces derniers temps, le label ouvre ses portes à des projets plus variés. Si Palindrome n’était source d’aucun frisson, le duo français OMR caresse l’oreille et l’auditeur se plonge sans peine dans un album sombre, mélancolique et accrocheur. En d’autres termes, l’oppression laisse place à la profondeur. Issu du punk rock, du ska ou du hip hop pour l’un et de la new wave ou du gothique pour l’autre, OMR accouche d’un métissage musical qui se rapproche de l’electro pop de haute voltige, comme l’adore The Notwist entre autres. De là, naissent de très bons titres, tous logiquement baignés autant dans l’electro (le médiocre « Extension ») que dans la pop (« Password », les séducteurs « Confabulation » et « Addict »), mais lorgnant souvent musicalement vers l’abstract hip hop (« The Night », « The Door », « He’s Up To All The Tricks »). Si on peut regretter un manque d’originalité par rapport à ce qui peut se faire dans le genre, Mario Thaler (producteur de Lali Puna, The Notwist, Console…) contribue à sa cohérence plutôt surprenante pour un premier album. « Side Effects » n’est qu’un premier jet prometteur qui aura au moins séduit Ellen Allien, Dj Vadim et Prefuse 73. Pas mal

Ecoutez un extrait sur le site du groupe

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire