Omega One – « Lo-Fi Chronicles »

Lo-Fi Chronicles[Album]
25/11/2005
(Nature Sounds/Nocturne)

Omega One n’est pas né de la dernière pluie. Son expérience au sein de la scène hip hop en tant que producteur et beatmaker parle pour lui, tout comme ses collaborations avec Aesop Rock, Blockhead, Pharcyde, et Cannibal Ox, entre autres. Alors évidemment, la sortie de ce « Lo-Fi Chronicles » ne passe pas inaperçue, d’autant plus qu’il est majoritairement instrumental et que ce genre d’exercice s’avère malheureusement aussi souvent loupé qu’il est périlleux. En effet, il est loin d’être évident de passer du stade de catalogue de beats déstinés à être utilisés par divers Mcs à celui d’un véritable opus instrumental et cohérent qui puisse s’écouter du début à la fin sans ennuyer l’auditeur, tels ceux de Shadow ou RJD2. Ici, Omega One semble marcher sur le fil qui sépare ces deux catégories et reste encore bien éloigné de ces deux références. Autant certains morceaux sont vraiment très intéressants, notamment par l’utilisation d’une large palettes de samples variés, autant d’autres peuvent sans exagération être balancés aux oubliettes tant le manque de relief peut parfois leur faire cruellement défaut. Nous oublierons donc vite ceux-là pour plutôt s’attarder sur les titres les plus réussis (« Body Double », le trop court « T.a.B », l’aquatique « Paper Bag Boxer », le multi ethnique « The Hashishin »), proches du downtempo et des ambiances cinématographiques propres à un certain…Blockhead. « Lo-Fi Chronicles » avance donc trop en dents de scie pour rester graver dans les mémoires. La preuve avec les deux titres chantés (« I Want It All » feat I Self Divine, et « Coup d’Etat » feat LoDeck) qui prouvent à eux seuls que la musique d’Omega One est plus à son aise lorsqu’elle est utilisée comme support. A écouter quand même.

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire