Okkervil River – ‘The Silver Gymnasium’

Album / ATO Records / 30.09.2013
Indie pop folk

Convaincus que nous étions par les premiers pas d’Okkervil River, la suite ne fut que prise de distance progressive avec lui. Mélodies sans grand éclat, compositions intéressantes mais (trop) chargées, sans compter une austérité bien à lui, trouvaient même leur apogée à la sortie de « I Am Very Far« . Autant de freins qui nous ont évités de nous jeter tête baissée dans « The Silver Gymnasium », ce nouvel album – produit par John Agnello et non plus Will Sheff lui-même – sonnant pourtant l’heure de la réconciliation. Car si la bande abat encore et toujours la carte de l’accumulation pour souvent laisser ses chansons monter en intensité, toutes ici semblent mieux maîtrisées, notamment parce qu’elles sont généralement portées par une lumière et une évidence mélodique retrouvée. En 2013, non content de s’écouter comme on lit une histoire (avec le disque, une carte de la ville natale de Sheff ou chaque titre correspond à un lieu, une anecdote, dévoile le concept), Okkervil River peut donc de nouveau se chanter à tue-tête. Un retour à la joie qui saute aux oreilles (« It Was My Season », « On a Balcony », « All The Time Every Day »), même si tristesse et mélancolie – omniprésentes dans les textes – finissent inévitablement par déteindre ici ou là sur les compositions (« Pink-Slips »), et servir le contraste souvent saisissant de cet album (« Down Down The Deep River », « Lido Pier Suicide Car », « White »). Bien sûr, il y a encore chez le frontman cette volonté d’en faire trop qui allourdie quelques passages (« Stay Young » et ses relents eighties par exemple), mais elle est bien vite oubliée grâce à toute l’énergie positive qui ne finit jamais de jaillir de cet album. Alors qu’on le croyait définitivement embourbé dans sa course à la sophistication, Okkervil River trouve finalement son second souffle dans la simplicité et une plus grande immédiateté.

« It Was My Season », « Down Down The Deep River », « Lido Pier Suicide Car », « All The Time Every Day »

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire