Odd Nosdam – « T.I.M.E. Soundtrack »

T.I.M.E. Soundtrack[Album]
16/02/2009
(Anticon/Import)

Il fut un temps ou les vidéos de skateboard n’auraient jamais osé autre chose que le punk et le hardcore mélodique en guise d’accompagnement musical. Les choses ont bien changé, le hip hop a pris progressivement ses aises dans l’exercice, et en 2009, la marque de street wear Element fait appel aux programmations d’Odd Nosdam (Clouddead), personnage incontournable sur la scène hip hop alternative, pour le bien de sa dernière vidéo. Mais le concept va bien plus loin qu’une simple pêche aux bons titres pouvant s’acoquiner avec les roulements de gomme sur le bitume. « T.I.M.E Soundtrack » a en effet été spécialement composé en fonction des images du film « This Is My Element ». Et si l’approche quelque peu visionnaire de l’Américain n’a pas toujours été reconnue à sa juste valeur (avouez qu’il fallait parfois redoubler d’effort pour abonder dans ce sens), il faut reconnaître que Dave Madson (dans le civil) s’en sort ici plutôt bien. Pour preuve, ce disque, une nouvelle fois embarqué sur les eaux shoegazing/hip hop typiques du jeune homme, s’écoute sans trop de problème, sans même qu’il soit accolé aux images qu’il accompagne. D’autant qu’il s’agit certainement là de son album le plus énergique, le californien ayant volontairement préféré porter toute son attention sur ses beats (« Zone Coaster », « Trunk Bomb », « T.I.M.E Out »), que sur les expérimentations à la fois ambiant et noisies auxquelles il nous a souvent habitué. Et qui, au passage, en faisaient fuir beaucoup. Pas de dépaysement pour autant puisqu’on retrouve tout au long de cet opus ses sonorités si particulières (fuzz, reverb & co) aux mélodies sous jacentes (« Top Rank », « Root Bark »), soit une approche mouvante quelque peu similaire aux Ecossais de Boards Of Canada (« Ethereal Slap »). Evidemment, il y a bien quelques longueurs qui seraient à peine décelées si on pouvait aussi se mettre quelques figures périlleuses derrière la cornée (« T.I.M.E. In », « One For Dallas », « Wig Smasher »), mais aussi quelques petites perles assez réussies pour venir les contrebalancer: l’intrusion rock sur « We Bad Apples », ou folk sur un superbe « Fly Mode » co-produit par Jel. Odd Nosdam s’offre donc là un bel exercice de style qui va comme sur des roulettes sans pour autant vous mettre la trick. Facile, je vous l’accorde

Ecoutez un extrait ici.

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire