Obstacles – « Oscillates »

obstacles180Ep
(Play/Rec)
11/2011
Math (prog) rock

Il y a tout juste un an, Obstacles tapait avec force et conviction à la porte d’une scène math rock européenne en plein essor. A force de tournées incessantes, et bien aidé par un premier album en tous points convaincant, le groupe danois amassait les bons points, laissant quelques vives cicatrices dans les têtes de ceux qui avaient eu le flair de se pencher sur leur cas. Alors qu’ils s’apprêtent à reprendre la route en compagnie de leurs compatriotes de Town Portal, et pour ne pas arriver les mains vides, les quatre en profitent pour offrir un peu de nouveauté à un public naissant qui n’a décemment pas pu les oublier depuis. « Oscillates » propose donc quatre inédits, comme une fenêtre ouverte sur un futur qui commence doucement mais sûrement à se dessiner tant l’approche se révèle différente. A n’en pas douter, le combo a soudainement ressenti le besoin de se mettre en danger, d’attaquer son registre par un autre versant, plus complexe et imprévisible que le précédent. Pour cela, il fait de nouveau usage de la force, se montre généreux dans l’effort, soigne plus que jamais la densité de sa musique, multipliant les changements de rythme comme les riffs de guitare: la base du math rock, certes, même s’il revêt ici un voile nettement plus chaotique qu’à l’accoutumée. En attestent les délires guitaristiques et cuivrés de « Supercollider », surprenants clins d’oeil au jazz et au prog rock. Reste qu’on apprécie surtout Obstacles dans sa version la plus humble et la moins démonstrative, celle qui se laisse encore entrevoir sur « Hubris », et qu’on espère réentendre à l’occasion d’un nouvel album, une fois ces quelques pulsions mathématiques passées. Pour l’heure, les danois se présentent ni plus ni moins comme un rejeton des géniaux Battles et des imbuvables Mars Volta. Rien de tel pour nous laisser le cul entre deux chaises, donc dans une position plutôt inconfortable alors qu’on commençait à se laisser gagner par l’impatience d’une confirmation.

En écoute


À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire