Numbers Not Names – « What’s The Price? »

numb180Album
(Ici d’Ailleurs)
08/10/2012
Hip hop apocalyptique

Depuis qu’il a accroché The Immortal Coil à son palmarès en 2009, le laboratoire Ici d’Ailleurs a prouvé qu’il était capable d’accoucher de groupes éprouvettes aussi alléchants sur papier que sur bande. Sous la houlette du professeur Grégoire, il réédite donc cette année avec Numbers Not Name, un collectif monté de toutes pièces, comprenant des membres de Kill The Vultures, NLF3, Manyfingers et Dalek, tous réunis avec en ligne de mire l’inconnu, le plaisir et la surprise.

Dans la lignée d’un premier Ep dévoilé il y a quelques mois à l’occasion du Disquaire Day, l’album enfonce le clou d’un hip hop ou tension, groove, et violence latente fusionnent pour offrir à Numbers Not Name maintes portes de sortie, et autant d’occasions de varier les plaisirs. A ce petit jeu, le producteur Oktopus et le Mc Crescent Moon étant forcément à leur aise, on se dit que l’ombre épaisse, dense, et malsaine de Dalek et Kill The Vultures va irrémédiablement l’emporter, et planer au dessus de ces neuf titres nés en studio.

C’est évidemment le cas à plusieurs reprises, notamment quand le quatuor s’embarque dans un décor indus bruitiste et strident, à vrai dire responsable ici des meilleurs morceaux (« Numbers Not Names », « What’s The Price? », « My Home Is My Headache »). Mais le disque possède d’autres atouts qu’il ne manque pas d’exploiter pour s’extirper du prévisible, ce pire ennemi du musicien qui se plait à expérimenter. C’est là que les deux batteurs interviennent, apposent leur patte au projet, prennent leur part du gâteau en imposant leur approche rythmique très personnelle (« Deadlight », « Night Train », « This Will End Badly »), contribuant en chaque instant à l’atmosphère oppressante qui règne. Aussi flippant et attrayant qu’il est, on tient peut être ici la bande son de cette fin du monde annoncée.

itunes20

En écoute

En écoute intégrale

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire