Nueva Vulcano – « Juego Entropico »

Juego Entropico[Album]
04/10/2005
(BCore/Overcome)

A peine remis de la disparition d’Aina, le premier album de Nueva Vulcano avait tout pour consoler le rockeur dépité et en manque d’entendre la musique d’un quatuor déjà considéré comme le meilleur de tous les temps en son pays. Grâce notamment à la voix d’Artur, maintenant chanteur et guitariste du géniteur de ce « Juego Entropico », deuxième album s’inscrivant dans la continuité de « Principal Primera ». Pourtant, le jeu du groupe s’est clairement complexifié, les titres presque pop punk, directs et aux refrains tubesques se font rares; et du coup, on sent un Nueva Vulcano fragilisé, notamment dans le chant, déjà limité par le nombre de rimes restreint, qui semble peiner à se placer et faire preuve de fluidité. Mais, hors mis ce détail qui s’estompe au fil des écoutes, et même si les compositions frôlent parfois le bordélique (« Solamente Un Fuego »), on retiendra surtout les quelques bons moments qui nous télé transportent dans les bars concert enfumés de Barcelone: la richesse rythmique et le refrain accrocheur de « El Dia De Manana », l’émotion de « Esto No Es Paris », ou l’énergie de « Ocaso Abierto », plutôt que la monotonie de « Las Cosas Y Las Casas » ou de « El Rio Suena » qui laissent remonter à la surface les quelques défauts cités précédemment. Pourtant, il est impossible de dire que Nueva Vulcano ne confirme pas tout le potentiel affiché sur son premier opus. Disons juste alors qu’il prend des risques pour avancer et que cela ne va pas sans casser. Excusable. Mais « Juego Entropico » n’est clairement pas une déception

Ecoutez un extrait sur le site BCore

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire