Not Squares – « Yeah Ok »

not1801Album
(Richter Collective)
28/11/2010
Indie dance

Quand ils sont assemblés, techno, electro et rock sont trois mots qui laissent craindre un crossover musical aussi has been qu’indigeste. Encore plus quand ils viennent ensemble d’une Grande-Bretagne capable du meilleur comme du pire dans ces trois registres. Avec leur premier album « Yeah OK », à la ligne directrice totalement dévouée à la dance music et au puissant débit rythmique, les trois Irlandais de Not Squares envoient pourtant clairement bouler tous les a prioris et parviennent sans mal à broder une dizaine de brûlots frappés du sceau d’une effarante efficacité.

Seulement, pour en avoir le coeur net, il faudra d’abord traverser « Release The Bees »: une surprenante entame de sept minutes pas toujours rassurante, dont l’intensité en aurait plutôt fait un parfait final. Au lieu de cela, le titre fait office de concours d’entrée, comme pour réserver la suite qu’aux plus persévérants d’entre nous. Alors, sans jamais révolutionner ce que de nombreux prédécesseurs ont entamé avant lui, Not Squares en appelle à de multiples dérivés pour toujours rendre captivantes des compositions acoustico-electroniques, au degré de facilité variable suivant leur volonté de vous remuer physiquement (« De Na Na », « Smith & Carlos », l’imparable « Don’t Do Nothing », « Bi Kan Na »), ou mentalement en virant vers ces légères expérimentations chères  au fort courant math rock actuel (l’excellent « Ojos Para Volar »).

Mais qui cherche un véritable condensé du savoir faire du groupe pourra illico s’orienter vers le single « Asylum », incarnant au mieux l’esprit musical de Grande-Bretagne en puisant autant dans l’énergie du rock que dans l’héritage electro-festif d’un pays qui ne s’arrête jamais de danser. Remonté à bloc, incroyablement groovy, accrocheur, communicatif et fédérateur, le titre s’inscrit incontestablement parmi les plus efficaces et marquants de cette année 2010. Une autre preuve qu’on n’a pas fini d’entendre parler de Not Squares: ces électrons libres capables de côtoyer Soulwax, LCD Soundsystem, Klaxons, Foals, Tiga, !!! ou Crystal Castles dans vos baladeurs, sans jamais laisser l’impression de bouffer à tous les râteliers. À découvrir sans attendre.

En écoute


Disponible sur
itunes13

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire