Northern State – « Can I Keep This Pen? »

Can I Keep This Pen?[Album]
27/08/2007
(Ipecac/Differ Ant)

Northern State est né d’une longue amitié, entre trois nanas de Long Island qui, il y a sept ans maintenant, ont subitement décidé de monter un groupe de rap. Un projet somme toute original quand on connaît le milieu plutôt machiste qu’est le hip hop. Et il faut bien avouer qu’il faut chercher un certain temps pour trouver d’autres exemples de combo féminin, blanc de peau de surcroît. Mais Northern State est à part, ne donne pas dans le registre classique au sein duquel on a déjà vu éclore quelques icônes féminines de haut rang. Marginales, Sprout, Hesta Prynn et Spero le sont assurément, elles qui, le temps de trois albums en incluant ce « Can I Keep This Pen? », ont connu les affres des majors avant d’atterrir chez l’atypique et toujours surprenant Ipecac. Du coup, l’hésitation fut longue pour flanquer Northern State de l’étiquette hip hop, rock, ou electro, car ces demoiselles piochent ici allègrement dans les trois, habitées par l’ambition de redonner une nouvelle couleur au rock comme au hip hop. Couillu, si je peux me permettre, même si, pour le coup, elles se sont attachées les services d’un maître en la matière, à savoir Adrock des Beastie Boys. Quoi qu’il en soit, ce « Can I Keep This Pen? », qu’on y accroche ou non, est un disque qui interpelle, qui ne laisse pas indifférent. Quelle que soit la forme, ces filles-là n’ont pas leur langue dans leur poche, et déblatèrent leurs valeurs et leurs critiques par le chant ou par le flow, parfois même les deux. Car si Northern State reste assez clairement fidèle à ses racines hip hop old school (« Mic Tester », « Oooh Girl », « Iluvitwhenya », « Run Off The Road »), le groupe n’hésite plus à s’aventurer dans des contrées electro rock et dans des chansons plus mielleuses (« Cold War », « Things I’ll Do »), laissant désormais plus de place aux guitares et aux refrains pop efficaces (« Better Already »). Tout cela ne va pas sans laisser derrière lui quelques titres très réussis (« Mother May!? », « Away Away », « Sucka Mofo ») qui ne se feront pas prier de souligner toute la fraîcheur, la légèreté et le bon délire de demoiselles sans complexe. Ça manquait, et cela pourrait bien amener les rappeurs bodybuildés à revoir leur (photo)copie..

En écoute

1. Better Already     

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire