Noise Surgery – « Solid Fuel »

Solid Fuel[Album]
13/04/2004
(Discordian/Emi)

Issus de Hanke, Dirty Dishes et Cobweb, les trois membres composant Noise Surgery sont aux anges. Après quelques apparitions sur des compilations, un mini album sorti chez Vampire Records et une apparition aux dernières Eurockéennes, l’heure d’un premier album a sonné et possède le « privilège » de sortir sur la major Emi

Le rock du trio se veut noise, parfois punk ou émo mais n’a pourtant rien des stéréotypes du moment. Non, c’est plutôt du côté d’Helmet ou de Portobello Bones qu’il faut aller chercher des ressemblances. Pas de doutes, les tourangeaux auront marqué les esprits des Noise Surgery. Rythmiques cartons, guitares intenses, agressives et grasses, chant souvent chanté, parfois hurlé, tout pour accoucher de titres dévastateurs. Et les dijonnais y parviennent relativement souvent même si quelques faux pas nous font presque revenir sur notre première impression. « Solid Fuel » souffre de quelques longueurs, dues notamment à des structures de morceaux trop souvent similaires, même si les accroches mélodiques sont récurrentes mais ne suffisent malheureusement pas tout le temps

Certes, le groupe n’a pas à rougir de ce premier album. Seule chose, c’est que des « Solid Fuel » il en sort souvent par chez nous et on peut se demander ce qui a pu attirer les intérêts d’Emi. Tant pis pour les meilleurs, tant mieux pour les Noise Surgery, même si il y a peu à parier qu’ils seront « the next french big thing » comme pourrait le penser sa maison de disques. Ce n’est certainement pas leur but donc disons que « Solid Fuel » sonne comme le bout du tunnel du rock français anglophone. Ca nous évitera de bouffer du Kyo..

Ecoutez un extrait sur le site du groupe

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire